auxerre

Visiter Auxerre

Itinéraire A la rencontre de Cadet Roussel – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Auxerre avec Romane !

blue arrow3,1 km

little pin16 découvertes

pas1h00

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Auxerre

: 16 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

Cap sur la Bourgogne ! Ville médiévale charmante et capitale culturelle de la Bourgogne-Franche-Comté, Auxerre ne manquera pas de vous en mettre plein la vue grâce à son riche patrimoine historique et son atmosphère conviviale.

En plein cœur des vignobles du pays auxerrois, partez sur les traces du fameux Cadet Roussel et venez apprécier et faire de belles balades au bord du canal, dans les ruelles pavées du centre historique et dans les vignes reconnues dans la France entière, notamment celles de Chablis à quelques kilomètres seulement.

Entre Moyen Âge et Renaissance, Auxerre dévoile plus de 500 maisons à pans de bois dans son centre-ville et des monuments aux remarquables façades qui en disent long sur son histoire mouvementée. Alors, n’hésitez plus et venez découvrir et voir le département de l’Yonne !

quote bas

Place charmante et agréable, certainement l’une des plus pittoresques d’Auxerre, la place Saint-Nicolas marque la limite entre les quais de l’Yonne et le vieux centre auxerrois. Décorée de quelques maisons à colombages colorées et entourée de petits bars et restaurants, elle est l’un des lieux les plus agréables pour boire un verre à deux pas de l’eau.

Cette tour, érigée au XIIe siècle, a été ajoutée à cette époque à l’abbaye Saint-Germain, qui se trouve juste à côté, pour remplacer l’ancienne tour construite un siècle plus tôt. L’abbaye a cependant été reconstruite un peu plus tard : la tour Saint-Jean est donc le seul vestige de l’ancienne abbaye qui se trouvait ici. Du haut de ses 51 mètres, elle fait partie des plus hauts édifices de la ville, après la cathédrale Saint-Étienne et l’église Saint-Pierre.

Cette abbaye est l’un des monuments incontournables d’Auxerre, et c’est l’occasion de revenir sur l’histoire de cette ville considérée comme la capitale culturelle de la Bourgogne. Cité dynamique et prospère à l’époque romaine, elle accueille au Ve siècle plusieurs évêques, dont le plus connu est Saint-Germain, qui s’est chargé d’évangéliser l’Auxerrois et de construire un premier oratoire ici, au cœur de la cité. À sa mort, son corps sera ramené à Auxerre et enterré dans l’oratoire. La reine Clotilde, deuxième femme de Clovis, décide un siècle plus tard de construire un véritable monastère à la place de l’oratoire, pour lui donner un aspect et des dimensions à la hauteur de Saint Germain, considéré comme le fondateur de la ville.

Vous voici devant la cathédrale Saint-Étienne qui, du haut de ses 68 mètres, est le plus haut édifice de la ville. Elle était aussi considérée, à la fin de sa construction, comme l’un des plus beaux édifices gothiques de France. Mais elle n’a pas toujours eu cette apparence-là. La cathédrale Saint-Étienne a une histoire bien chargée.

Je vous invite ici à lever les yeux pour admirer la belle tour de l’Horloge. Autrefois une prison, cette tour possède une horloge qui a été ajoutée au XVe siècle, mise ici sous les ordres du roi Charles VIII tout simplement pour permettre aux habitants de la ville de connaître l’heure à tout instant. Bien pratique dans une ville où le commerce est roi : il fallait être à l’heure aux rendez-vous !

Cette place du centre-ville est l’une des plus représentatives puisqu’elle dévoile l’un des symboles d’Auxerre, qui n’est autre qu’un personnage bien connu : Cadet Roussel. Pour certains, vous reconnaîtrez ce nom, que l’on entend dans l’une des comptines les plus célèbres de France. Et Cadet Roussel existe vraiment ! Né dans le Jura en 1743, Guillaume Joseph Roussel s’installe à 20 ans à Auxerre, où il sera domestique pendant un temps.

Monument incontournable du patrimoine auxerrois, l’église Saint-Pierre dévoile un fascinant mélange entre l’architecture gothique et le style Renaissance utilisé pour la restaurer aux XVIe et XVIIe siècles, comme sa façade et sa tour. Située au cœur du vieux Auxerre, cette église a été mentionnée pour la première fois dans des écrits datant du VIe siècle : installée hors des fortifications de la ville, elle sera détruite au cours du VIIIe siècle par les Sarrasins.

09

Et encore 9 à retrouver dans l’application

Quai de l’Yonne, quartier de la Marine, vestiges gallo-romains, tour des Prisons, maisons à colombages, église Saint-Eusèbe, les personnalités d’Auxerre, maison de Marie Noël, point de vue depuis le pont Paul Bert.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

16 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé sur l’esplanade Irène Jolliot-Curie :

Parking République, quai de la République


Vous avez encore un peu de temps à Auxerre ?

Les musées

Pour compléter votre visite d’Auxerre, je ne peux que vous conseiller d’aller visiter ses différents musées, qui lui ont valu le joli surnom de capitale culturelle de la Bourgogne.

Parmi eux, vous retrouverez le musée Saint-Germain, à côté de l’abbaye du même nom qui fait partie du patrimoine historique de la ville ; le muséum d’Histoires naturelles qui dévoilent la biodiversité passée et présente de la région ; le musée Leblanc–Duvernoy qui, installé dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, révèle un précieux décor de tapisseries et une belle collection de céramiques qui a joué un grand rôle en France pour la connaissance de cet art.

Pour découvrir les spécialités locales

Pour goûter les spécialités culinaires de la ville et de la région, allez donc faire un tour aux différents marchés d’Auxerre qui, selon les jours, ont lieu sur la place de l’Arquebuse, celle de l’Hôtel de Ville et dans tout le centre-ville les mercredis matins. C’est l’occasion de découvrir la truffe de Bourgogne, les escargots de Bourgogne, l’andouillette de Chablis, les gougères, mais aussi les délices sucrés comme la flamusse aux pommes, le biscuit Duché ou encore le tartouillat.

Les vignobles

Auxerre est aussi reconnue pour ses nombreux vignobles, qui regroupent une grande variété d’appellations différentes. Chardonnay, Pinot Noir, Aligoté ou encore crémant de Bourgogne sont à l’honneur dans la région. Si vous êtes véhiculés, vous pouvez bien évidemment aller découvrir Chablis et son vignoble, l’un des plus anciens de France, qui se trouvent à seulement 25 min de route du centre d’Auxerre.

Autour d’Auxerre

En dehors de la ville, plusieurs sites de la région valent le détour : le site archéologique d’Escolives Sainte-Camille vous fera remonter au temps des Gallo-Romains, à la découverte d’une ancienne cité qui se trouvait sur la voie romaine d’Agrippa, l’une des plus importantes de l’époque. Ne manquez pas également la visite des caves voûtées situées dans les petits villages viticoles qui entourent Auxerre, villages pittoresques où vous retrouverez à la fois le style authentique de la région et des caves qui proposent des visites et des dégustations de vins.

Un peu plus loin, à 45 min de route de la ville, vous avez la possibilité de visiter le château de Guédelon, château fort en construction qui révèle une vraie particularité : les ouvriers et artisans qui le bâtissent reprennent les mêmes techniques de construction que celles qui étaient employées autrefois, au temps du Moyen Âge ! Un véritable voyage dans le temps qui ne manquera pas de vous surprendre.

De l’autre côté, à 50 min en voiture, partez visiter le château d’Ancy-le-Franc, un très beau palais Renaissance construit par l’architecte italien de François Ier. Les décors, les jardins et les peintures murales du palais sont à voir !

Partagez sur les réseaux :

En savoir plus sur Auxerre et ses alentours

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Bourgogne-Franche-Comté

Les autres lieux incontournables à visiter à Auxerre à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Auxerre à pied :

1 – Quai de l’Yonne

Vous voici sur les quais de la ville, qui longe l’Yonne, la rivière qui a donné le nom à ce département de Bourgogne. Sa source se trouve dans le Morvan, au mont Préneley et elle se jette dans la Seine au niveau de la ville de Montereau-Fault-Yonne.

quais yonne Auxerre

Enfin, selon les règles de l’hydrographie, qui permettent de déterminer quelle rivière se jette dans quel fleuve, ce n’est pas tout à fait exact. Est-ce que vous saviez que, techniquement, c’est l’Yonne qui traverse Paris, et non la Seine ?

Je vous explique : la Seine et l’Yonne se rejoignent à Montereau-Fault-Yonne donc, mais c’est en fait l’Yonne qui a, à ce niveau-là, le plus haut débit d’eau. Pour comparer, la Seine a un débit moyen de 80 m3/sec dans cette partie-là, tandis que l’Yonne affiche un débit de 93 m3/sec et a d’ailleurs un bassin plus large que la Seine à ce niveau-là. C’est un peu technique, je vous l’accorde, mais ce qu’il faut retenir c’est que, techniquement parlant, si l’on suit les règles de base, c’est bien la Seine qui se jette dans l’Yonne, et l’Yonne qui traverse Paris avant de se jeter dans la Manche !

Mais comme à l’époque, la Seine était considérée comme sacrée par les druides puis les Romains, et qu’en plus elle permettait de développer le commerce avec la Saône, impossible derrière de ne pas en faire le fleuve principal de la capitale ! L’Yonne a donc été mise de côté au profit de la Seine… et c’est loin d’être la seule dans le monde : c’est la même histoire pour la Garonne et le Tarn, le Rhin et l’Aar ou encore le Mississippi et l’Ohio…

Quoi qu’il en soit, à Auxerre, on a la chance de pouvoir longer les quais de l’Yonne à quelques pas du centre-ville, pour une balade agréable au bord de l’eau !

2 – Quartier de la Marine

Nous sommes actuellement dans le quartier de la Marine, autrefois l’un des quartiers les plus importants de la ville, aujourd’hui l’un des plus visités. Il tient son nom des nombreux mariniers qui allaient et venaient ici pour transporter des marchandises, et c’est ici que se trouvaient les pêcheurs, les tanneurs, les bateliers et les marchands.

C’était donc l’un des endroits les plus animés de la ville : imaginez, les mariniers, charger et décharger les marchandises, les commerçants, vendre leurs produits, les bateliers, attendre patiemment de reprendre la route vers Paris et les autres grandes villes de France pour exporter les marchandises, tout cet affairement se faisait ici, dans ce quartier auxerrois.

Le développement des chemins de fer au XIXe siècle et la création du canal du Nivernais ont mis fin à cette activité liée à l’Yonne, mais le quartier reste toujours aussi charmant et porte encore les traces de ce fonctionnement.

3 – Vestiges gallo-romains

La rue de la Marine, cœur du quartier du même nom, porte les traces de la longue histoire d’Auxerre. Sur votre gauche, ce sont des murs qui datent du IIIe siècle qui se dressent devant vous, construits par les Romains.

À cette époque-là, et pendant de nombreux siècles, la ville était entourée de fortifications qui permettaient de protéger les habitants des attaques ennemies et de réguler l’entrée des marchandises. Si des traces d’occupation humaine suggèrent que ce territoire est habité depuis l’ Age du Bronze, c’est à l’époque romaine qu’il devient une véritable cité développée et prospère, ouverte au commerce.

Il était donc indispensable de fortifier la ville par des murs qui, vous le voyez ici, étaient très hauts et très épais, et ornés de grandes tours pour pouvoir surveiller les alentours.

On voit donc encore la tour d’angle nord-est, remarquablement bien conservée et qui nous permet de s’imaginer ce que la ville d’Auxerre, autrefois Autessiodurum, était il y a 18 siècles !

4 – Tour des Prisons

Vous voici devant l’une des tours qui constituaient l’enceinte fortifiée qui entourait l’abbaye Saint-Germain. C’est au XIIe siècle, à partir de 1148 précisément, que ces murailles médiévales sont édifiées et seront reliées à celles de la ville une vingtaine d’années plus tard.

Elles ont bien évidemment une grande fonction défensive, pour protéger la ville des invasions, mais pas que : il y avait aussi ici un moulin à vent, installé à la fin du XIVe siècle, ainsi qu’une prison où les détenus avaient l’habitude de graver des inscriptions dans les murs.

Cette tour est donc un véritable vestige médiéval et compte parmi les Monuments historiques du patrimoine auxerrois.

5 – Maisons à colombages

Auxerre est une ville médiévale qui porte encore aujourd’hui de nombreuses traces de son histoire, notamment les maisons à pans de bois qui décorent les rues pavées de la ville.

Maisons a colombages Auxerre

Construites grâce au bois de la forêt du Morvan, ces maisons étaient autrefois, à l’époque médiévale, entièrement bâties en bois, un matériau facile à trouver et à manipuler. Mais qui dit bois dit feu, et les nombreux incendies survenus pendant cette longue période ont poussé les habitants de la ville, et de toutes les villes de France, à reconstruire les maisons en pierre, plutôt qu’en bois. Mais cela ne les a pas empêchés de garder l’architecture si particulière du temps médiéval et de reconstruire ces maisons en pierre, mais en les décorant de pans de bois typiques de cette époque.

Un héritage qui ne manque pas de charmer les visiteurs puisque ces maisons, parfois vivement colorées, sont encore aujourd’hui très bien conservées et reflètent toute la beauté et l’histoire de la ville !

6 – Église Saint-Eusèbe

C’est sur les fondations d’un monastère du VIIe siècle que cette église a été édifiée : il aura fallu plus de 400 ans pour la construire. Restaurée plusieurs fois au cours de son existence, elle affiche aujourd’hui plusieurs styles architecturaux qui en font toute sa particularité.

Eglise Saint Eusebe Auxerre

Les parties les plus anciennes sont sa nef et ses bas-côtés, et dateraient du XIIe ou XIIIe siècle. Le clocher, lui, affiche un beau style roman construit au XVe siècle. Son chevet s’écroule au XVIe siècle et sera reconstruit dans le style gothique, auquel seront ajoutés des décors de la Renaissance, dont de belles verrières données par les habitants du quartier qui étaient pour la plupart à cette époque-là très fortunés.

Devenue une prison pendant la Révolution, cette église sera rendue au culte et deviendra l’un des monuments d’Auxerre à ne pas manquer pour découvrir son patrimoine à la fois architectural et historique !

7 – Les personnalités d’Auxerre

Si Auxerre est la ville du célèbre Cadet Roussel, c’est aussi celle de nombreuses personnalités, moins connues, certes, mais tout aussi intéressantes.

Colette

La première est Colette, grande écrivaine du XXe siècle à qui l’on doit les romans intitulés Claudine, qui retracent la vie de cette adolescente malicieuse à qui l’auteure a donné la parole. Si Colette était connue comme romancière, c’était aussi une actrice, une journaliste et la deuxième femme élue à l’académie Goncourt, en 1945, dont elle sera la présidente entre 1949 et 1954. C’est la première femme française qui recevra des funérailles nationales.

Romain Rolland

Autre personnalité de la ville : Romain Rolland, écrivain français qui recevra, en 1915, le prix Nobel de la Littérature grâce aux recueils d’articles pacifistes et humanistes qu’il a publiés la même année.

Jules Roy

Jules Roy fait également partie des noms que l’on associe à Auxerre : cet intellectuel né en 1907 a dénoncé les abus commis pendant la guerre d’Algérie et protesté contre les bombardements lancés par la France en Indochine. Il fait donc partie des personnalités françaises les plus engagées du XXe siècle, ayant écrit plusieurs ouvrages au cours de sa vie.

Paul Bert

Un siècle plus tôt, le député Paul Bert naît à Auxerre et devient ministre de l’Instruction Publique. Il sera l’un des plus grands personnages à lutter contre l’enseignement religieux et mettra en place de nombreuses lois scolaires visant à révolutionner l’éducation.

Pierre Larousse

En 1852, Pierre Larousse, né à Toucy à quelques kilomètres d’Auxerre, entre dans l’histoire en créant et publiant le Grand Dictionnaire Universel du XIXe siècle, ayant pour objectif, je cite, “d’instruire tout le monde sur toute chose”.

Guy Roux

Enfin, les plus sportifs d’entre vous le savent, l’une des personnalités les plus connues de la ville de notre époque est Guy Roux : c’est l’ancien entraîneur de l’AJ Auxerre et ancien président du syndicat des entraîneurs de football de France entre 1977 et 2001. Une vraie légende donc pour ce club qui a remporté quatre Coupes et un championnat de France !

8 – Maison de Marie Noël

Auxerroise de naissance, Marie Rouget passera sa vie dans cette ville bourguignonne et y écrira ses œuvres avec passion et dévouement. Poétesse et écrivaine, l’une des plus grandes de son siècle, elle vit plusieurs tragédies dont la mort de son frère le lendemain de Noël, ce qui lui vaudra son pseudonyme.

Vainqueur du Grand Prix de poésie de l’Académie française en 1962, elle réussit à toucher un grand nombre de lecteurs dans ses écrits tantôt sombres, tantôt lumineux, qui reflètent son âme à la fois passionnée et tourmentée par la mort de son frère et la déception d’un amour de jeunesse terminé bien trop tôt.

Elle restera, pendant toute sa vie, recluse dans sa maison à Auxerre, à écrire ses pensées et ses poèmes qui lui vaudront de nombreux prix littéraires. Des prix qui ne parvinrent pas à apaiser ses inquiétudes et ses tourments malheureusement, mais qui en feront l’une des poétesses les plus influentes du XXe siècle.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette grande figure auxerroise, des visites guidées sont organisées pour découvrir la maison où elle a habité et qui a inspiré ses plus grandes œuvres !

9 – Point de vue depuis le pont Paul Bert

Depuis le pont Paul Bert, vous avez une vue emblématique d’Auxerre ! Les monuments de la ville ornent les rives de l’Yonne et de ses bateaux amarrés le long des quais. Sur votre gauche se dresse l’impressionnante cathédrale Saint-Étienne, symbole de la ville, et devant vous, la tour Saint-Jean transperce le ciel de sa flèche octogonale, à deux pas de l’abbaye Saint-Germain qui s’impose à sa droite.

C’est le moment de sortir votre appareil photo et d’immortaliser votre visite dans le pays auxerrois ! Vous remarquerez aussi, sur ce pont bien pratique pour se rendre compte du patrimoine exceptionnel d’Auxerre, la statue de Paul Bert, médecin, physiologiste et homme politique français né à Auxerre qui fait partie des fondateurs de l’école gratuite, laïque et obligatoire dans les années 1880.

La statue de cet homme, l’un des plus célèbres de son temps, repose devant les plus grands monuments du paysage d’Auxerre, sa ville de naissance.

Où se balader à Auxerre ?

Auxerre est une ville agréable de Bourgogne-Franche-Comté où les chemins de balade ne manquent absolument pas.

vue aerienne auxerre

Si vous prévoyez de vous y rendre, voici quelques idées de promenade à faire entre deux sorties touristiques.

  • Le Parc de l’arboretum Darnus-Rantheaume, un joli parc de 3 hectares installé dans une ancienne prairie.
  • La coulée verte, une promenade sur les traces de l’ancienne voie de chemin de fer Auxerre-Gien.
  • Le Parc de l’arbre sec, un beau parc installé sur un ancien marécage.
  • La Maison de quartier des Piédalloues, un coin de verdure avec aire de jeux pour enfants et terrains de sport.
  • La voie verte sur les rives du Canal du Nivernais.

Si vous préférez opter pour une balade urbaine, direction la vieille ville d’Auxerre où vous découvrirez des ruelles, des places… Chargées d’histoire.

Pourquoi visiter Auxerre ?

Auxerre est une ville d’art et histoire qui se situe au cœur de la Bourgogne. Si vous vous rendez dans cette région, il s’agit d’une étape incontournable.

En plus de bénéficier d’un patrimoine historique et culturel remarquable, la ville est entourée par de magnifiques campagnes viticoles. Amateur d’œnotourisme, il s’agit d’une destination privilégiée.

On peut ainsi s’y rendre pour faire un break le temps d’un weekend, ou plus longtemps pour passer de magnifiques vacances en province. En famille, entre amis ou même en couple, Auxerre représente toujours une bonne idée.

Où aller se promener dans l’Yonne ?

L’Yonne est un joli département de Bourgogne qui bénéficie de magnifiques paysages de verdure et où l’on trouve de nombreux petits villages qui valent le détour. Ainsi, de nombreux circuits de promenades sont disponibles et vous permettront de respirer le bon air frais bourguignon. Parmi ceux-ci :

  • Le Sentier Botanique romarin au Parc Préblin à Migennes.
  • Le Marais d’Andryes, un site naturel préservé unique.
  • Les parcours permanents d’orientation au Parc du Moulin à Tan à Sens.
  • La Coulée Verte à Auxerre.
  • Le Circuit « Sur la piste des enseignes » à Taingy.

Où sortir à Auxerre ?

Si vous êtes de passage à Auxerre lors d’un séjour et que vous avez envie de prévoir des sorties sympas en soirée, nous vous proposons de découvrir les endroits les plus prisés de la ville.

En soirée, il est possible de se rendre dans divers restaurants pour profiter d’Auxerre dans un cadre conviviale. Ces sorties seront notamment l’occasion de se faire plaisir en testant les spécialités de la ville. L’escargot de Bourgogne en est la star ! Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas la seule.

Si vous avez envie de poursuivre la soirée dans un lieu un peu plus animé, sachez qu’il existe de nombreux bars et clubs à Auxerre. L’occasion de déguster un cocktail, ou pourquoi pas, un vin local dans une ambiance toujours chaleureuse.

Bon à savoir : si vous vous rendez à Auxerre en été, vous pourrez profiter de « La Nocturne des quais ». Sur les quais de l’Yonne, les bars et restaurants agrandissent leurs terrasses et le lieu reste animé durant une bonne partie de la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page