Accueil » Visiter Athènes » Place Monastiraki

Chercher
Generic filters

Place Monastiraki

Visiter Athènes,

Itinéraire Sur les traces de la civilisation occidentale

guillemet haut
Le ,
par Romane
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Place Monastiraki

La place Monastiraki est sans aucun doute l’une des places les plus animées et visitées de la capitale grecque ! Les touristes affluent chaque jour pour la traverser, et on les comprend ! Elle retrace, sur un seul et même lieu, l’histoire d’Athènes en dévoilant des monuments témoins à la fois de la période byzantine, la période ottomane et l’époque néo-classique de la ville. La petite église qui se trouve sur votre gauche est l’église de la Pantanassa. Elle affiche un style néo-byzantin que l’on doit à l’architecte Armadios Vlachos. Difficile de donner la date exacte de sa construction, que certains historiens situent autour du Xe siècle, alors que d’autres pensent qu’elle pourrait être bien plus ancienne et édifiée entre le VIIe et le VIIIe siècle. Rien de sûr donc en ce qui concerne cette église, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle date de la période byzantine, période pendant laquelle la ville d’Athènes est marquée par de nombreuses difficultés économiques et sociales, mais aussi par la construction de nombreuses églises au style byzantin, que l’on retrouve un peu partout dans la ville. Pour vous situer, cette période s’étend du IVe siècle après J.-C., après la période romaine, jusqu’en 1453, au moment où la ville se retrouve sous la domination de l’Empire Ottoman. Cette période de près de 11 siècles a donc laissé des traces, dont cette fameuse église qui orne le centre de la place. Autrefois appelée le Grand Monastère, dit Monastiraki en grec, c’est donc à elle que l’on doit le nom de la place, et même du quartier tout entier de Monastiraki. Autre monument phare de la place, qui, lui, nous vient de la période ottomane, celle qui a succédé à la période byzantine : la mosquée Tzitarakis, qui se dresse devant vous ! Construite au XVIIIe siècle, cette mosquée reflète l’architecture ottomane et témoigne de cette période plutôt sombre pour la Grèce qui a duré près de 4 siècles, marquée par la guerre, la pauvreté et la fuite de nombreux Grecs en Roumanie et en Russie. Devenue salle de bal, caserne militaire ou encore prison après l’indépendance de la Grèce, elle expose maintenant depuis 1973 une grande collection de céramiques. Elle est un véritable témoignage d’une partie de l’histoire grecque ! Enfin, je vous ai dit, souvenez-vous, que cette place témoignait également de la période néo-classique, et pour cela, il faut descendre sous la place, dans la station de métro qui a été creusée et ouverte en 1895 et qui dévoile aujourd’hui des vestiges de toutes les périodes de l’histoire de la ville ! C’est l’une des plus anciennes stations d’Athènes, et elle fait partie de l’un des grands projets entrepris pendant la période néo-classique. Cette place est donc un incontournable d’Athènes, mêlant architecture, histoire et ambiance conviviale en un seul et même lieu !

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Athènes

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Retour haut de page