Accueil » Visiter Laon » Porte d’Ardon

Porte d’Ardon

Visiter Laon,

Itinéraire La montagne couronnée

guillemet haut
Le ,
par Emilie C.
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Si Laon ne fait plus partie des grandes villes de France, sachez pourtant qu’elle fût une cité royale, résidence favorite des Carolingiens. Cette porte, qui vous ouvre l’entrée de la cité, s’appelle la porte d’Ardon. C’est l’ancienne porte “Royée”, du fait de sa proximité avec le palais royal de Laon; aujourd’hui disparu. Les remparts, comme la porte, ont été maintes fois remaniés. On sait qu’il y avait déjà un rempart au IXe siècle et que l’enceinte fortifiée qui protégeait la cité a permis de repousser les Normands en 882. Plus tard, elle s’agrandit, protégeant également l’ouest de la ville, que l’on appelait le bourg. Notre porte d’Ardon est une porte double composée d’un châtelet et d’une herse. Le châtelet c’est un bâtiment d’entrée d’un château, ici les deux tours, et la herse, c’est la grille qui fermait la porte. La présence de la porte est attestée dès le Xe siècle, mais son style actuel date du XIIIe et XIVe siècle. Il y avait même une deuxième porte sculptée devant celle que vous voyez aujourd’hui, mais elle a été détruite en 1858. Juste sous cette porte, vous aviez une fontaine et des lavoirs que vous pouvez toujours voir aujourd’hui, en bas de l’escalier de l’autre côté de la rue. La légende raconte que c’est par cette porte que s’enfuit le neveu de Charlemagne, le fameux Roland de la chanson, qui partira rejoindre Roncevaux où il mourra et entrera dans la légende comme un héros du Moyen Âge.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Laon

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut