Accueil » Visiter Laon » Cathédrale Notre-Dame

Cathédrale Notre-Dame

Visiter Laon,

Itinéraire La montagne couronnée

guillemet haut
Le ,
par Emilie C.
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voici devant la belle Notre-Dame de Laon. Commandée par l’évêque Gauthier de Mortagne, elle est l’un des premiers édifices majeurs du Gothique en France, avant Notre-Dame de Paris ! La cathédrale actuelle, que vous avez sous les yeux, a été bâtie entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle. Mais avant elle, vous aviez déjà ici, une première cathédrale consacrée en 800 en présence de Charlemagne en personne ! Parce que figurez-vous que le plus grand empereur carolingien était Lannois ! Sa mère, Berthe aux grands-pieds, était une enfant du pays et on raconte que le grand Charlemagne aurait été conçu ici. À l’époque carolingienne, Laon vit sa meilleure vie et au Xe siècle, elle est la capitale des rois carolingiens. Au XIe siècle, on construit une nouvelle église romane qui sera incendiée lors de l’insurrection de la ville. Et donc en 1155 on attaque la construction d’une vraie grande cathédrale pour le diocèse de Laon, né d’une fraction du diocèse de Reims. Les premiers plans prévoient que la cathédrale compte sept tours. Elle en eut cinq dont une était surmontée d’un clocher. Ne le cherchez pas, il a été rasé pendant la Révolution. Elle est sans nul doute une cathédrale importante à son époque. Le roi des Francs, Louis IV d’outremer, y sera même couronné !N’hésitez pas à aller faire un tour à l’intérieur ! Son élévation sur 4 niveaux lui donne une impression de grandeur et de légèreté incroyable. À la croisée du transept, vous verrez la tour lanterne, qui comme son nom l’indique, éclaire l’intérieur de la cathédrale de lumière naturelle. C’est assez rare en France. On en trouve en Normandie, mais sinon c’est plutôt une technique du gothique anglais. Si vous voulez aller plus loin dans la découverte de la cathédrale, ou plutôt allez plus haut dans votre visite, vous pouvez prendre un billet qui vous donnera accès aux balcons de la cathédrale d’où vous pourrez voir de plus près, les magnifiques détails des sculptures. Dont les fameux bœufs des tours. Est-ce que vous arrivez à les voir d’où vous êtes ? Vous les voyez sur les dernières élévations des tours, avec leurs cornes qui se dessinent dans le ciel et leurs têtes tournées vers vous comme s’ils surveillaient la cité à 56 mètres de haut. C’est un hommage au travail des bœufs qui ont apporté les pierres jusqu’au chantier, au sommet de la colline. Ca c’est la version officielle. Mais si vous préférez les légendes, ce que l’on raconte à Laon, c’est qu’un jour, lors de la restauration de l’église après l’émeute de Pâques de 1112, un bœuf qui tirait une charrette bien trop lourde pour lui, tomba raide mort. Les habitants inquiets crièrent à la malédiction ! Mais soudain, apparût de nulle part, un majestueux bœuf blanc, qui remplaça son collègue devant la charrette et poursuivit le chemin, menant ainsi les pierres à bon port. Les habitants, heureux, voulurent remercier l’animal, mais il avait disparu comme il était venu ! Alors, pour l’honorer comme il se doit, on édifia 8 statues de bœuf au sommet des tours.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Laon

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut