Accueil » Visiter Besançon » La Porte Rivotte

La Porte Rivotte

Visiter Besançon,

Itinéraire Une histoire de temps

guillemet haut
Le ,
par Emilie C.
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Si l’on vous disait qu’un point commun existe entre le monument face à vous et la citadelle un peu plus haut, à quoi penseriez-vous en premier ? Pour aller à l’essentiel, il s’agit tout simplement de l’univers militaire. Ancien vestige des remparts de la ville, la porte Rivotte a été construite au XVIe siècle sous le règne du puissant empereur Charles Quint. Pour un bref rappel, cet homme de pouvoir fut à la tête de nombreux royaumes européens, mais aussi dans les Amériques. Lors du XVIIe siècle, c’est au tour du roi Louis XIV d’apporter sa pierre à l’édifice en ornant sur le fronton central son reconnaissable emblème qui n’est autre qu’un soleil. Ce détail royal est d’ailleurs encore perceptible de nos jours à l’inverse du pont-levis, des fossés et de la herse qui eux ont tous été supprimés dès la création des voies piétonnes sur le site en 1893. Pour la petite histoire, les voitures à chevaux de l’époque, très nombreuses et déjà bien rapides sur ces axes, ont dû être canalisées par les autorités via l’inscription “Défense expresse de trotter”. Si vous regardez bien l’édifice, cette marque est toujours apparente au-dessus de l’arche centrale. Certes elle n’a plus trop d’utilité aujourd’hui, mais elle rappelle combien le Code de la route était déjà important des siècles en arrière!

 

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Besançon

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut