Accueil » Visiter Paris » Nom de code : Les bars cachés

Nom de code : Les bars cachés

Visiter Paris,

Itinéraire proposé pour cette ville : Aux champs Elysées

quote haut
Le ,
par Emilie C.

Corrigez-nous si on a tort, mais pour une soirée réussie et inoubliable, une bonne compagnie et un formidable point de rencontre sont à parts égales indispensables. Bon… Pour le premier, sans surprise, on vous laisse prendre les devants… En revanche, pour le deuxième, on peut peut-être vous donner un léger coup de pouce. Qui sait ?!

Que vous ayez festoyé dans tous les bars de votre répertoire ou au contraire que vous n’ayez aucune expérience en la matière, seule une question demeure : Dans quel (nouveau) bar se rendre ?

Au lieu de porter votre attention sur l’une des adresses incontournables qui font le tour du Net, pourquoi ne pas pimenter les choses en choisissant un lieu atypique comme un bar caché ou “speakeasy” ? Dans la confidentialité la plus totale, des mondes secrets vous attendent ! À condition, bien sûr, de les trouver !

Et si le secret pour boire heureux (avec modération) c’était de boire caché ?

1. Un bar caché ? Tout un concept !

Les “speakeasies”…

“Clandestins”, “cachés”, “secrets”, il plane comme une aura mystérieuse au-dessus de ces établissements où étancher sa soif. Normal, c’est l’effet recherché. Plus c’est discret, plus c’est dissimulé, plus c’est exclusif et plus c’est excellent. Et au passage, plus on adore !

Le concept de ces bars, pas comme les autres, puise son inspiration dans la prohibition américaine, entre 1920 et 1933 au niveau fédéral, et dès les années 1850 dans certains États. Durant cette période, un amendement de la Constitution des États-Unis interdit la fabrication, le transport et la vente de boissons alcoolisées. Une façon pour le gouvernement conservateur de Woodrow Wilson de brider la consommation d’alcool en hausse des Américains à la sortie de la guerre de Sécession. Qui, pour rappel, fut menée pour l’abolition de l’esclavage.

prohibition bar usa

Or, interdire est une manière détournée d’inciter. Et les façons de transgresser la loi ont été toutes trouvées. Pendant que les populations les plus pauvres se mettaient à distiller leurs eaux-de-vie, la classe bourgeoise, elle, développait tout un réseau de bars clandestins à travers le pays. En un mot : “speakeasies”. Qui une fois traduit donne “parler doucement”. Prohibition oblige si on veut commander de l’alcool sans attirer l’attention.

 Éternellement “The place to be”…

Si la prohibition a statué pour le bien, en parvenant à réduire l’alcoolisme, elle a aussi généré du mal durant ses 10 années d’existence. En particulier de la corruption publique, du chômage et de la violence. Beaucoup de violence. À tel point qu’on a observé une montée foudroyante du crime organisé.

Pour les deux candidats à la présidence à l’époque, Franklin Rooselvelt et Herbert Hoover, c’en est trop. Il faut mettre un terme à tout ce désordre. Une fois élu, Roosevelt abroge le 18e amendement, celui de la prohibition, en avril 1933.

Bien qu’il n’est plus nécessaire de se cacher pour boire de l’alcool, la fin des “speakeasies” n’a jamais vraiment sonné. Leur histoire a traversé les années et leur essence est même remise au goût du jour 100 ans plus tard. À New York ou bien à Chicago, quelques-uns d’entre eux sont encore en activité. C’est le cas du Simon’s ou du Chumley’s.

… Même en France

Le phénomène historique “speakeasies” a tellement marqué les esprits qu’aujourd’hui on peut  trouver des répliques de ces bars clandestins un peu partout sur la planète. À commencer par la France ! Ils auraient débarqué dans l’Hexagone, et plus précisément dans le IIIe arrondissement de Paris, en 2011.

Après la capitale, ce sont les autres grandes villes de France qui s’y sont mises. Marseille, Lille, Aix-en-Provence, les bars cachés sont partout. Et l’on ne va surtout pas s’en plaindre !

2. Des saloons nouvelle génération

Wanted : bar caché

Ce qui est fun avec les “speakeasies” c’est le doux privilège qu’il donne à celles et ceux qui parviennent à les démasquer. Une chose plus facile à dire qu’à faire si l’on écoute les initiés.

En principe, toutes les pistes pour localiser ces bars dans l’environnement public sont volontairement brouillées. Pour y faire, l’enseigne compte aux abonnés absents et l’adresse, pire, n’est même pas dévoilée. Le bouche-à-oreille est alors l’un des meilleurs moyens de communication pour les connaitre et ensuite y mettre les pieds.

Si dans la majorité des cas, il suffit d’aller dans l’arrière-salle d’un restaurant pour accéder à ces lieux énigmatiques, quelques fois leur quête s’apparente à un vrai jeu de piste. Au sous-sol d’une épicerie, à l’arrière d’une laverie ou d’une chambre froide, les cachettes improbables se déclinent. Il faut à la fois être très attentif et curieux pour déceler derrière un boui-boui, un bar inattendu.

Sésame ouvre-toi

Pour être honnête, le succès des bars cachés va au-delà de leur accès dissimulé. Tant qu’on n’a pas franchi leur seuil d’entrée, on est loin d’avoir tout vu.

En tant que véritable spot à la mode, les bars secrets soignent leur apparence intérieure. Qu’importe le style recherché, la décoration est habituellement hyper soignée. La touche rétro des années 20, période de la prohibition américaine, figure parmi les ambiances favorites de ces endroits atypiques. Quelques fois, la folie va même un peu plus loin avec des décors de piraterie, de pharmacie, de contrées exotiques, etc.

mixologie bar

Mais dans toute cette histoire de look, on en oublierait presque l’essentiel : boire un coup ! Hormis les traditionnelles pintes de bière et les « classicos » verres de spiritueux, ce sont les cocktails qui séduisent le plus les consommateurs. Leur préparation, appelée la mixologie, est tout un art. Et leur dégustation est une invitation au dépaysement. Sur ces mots, nul besoin d’en dire davantage.

À la recherche de la bonne planque pour “tchiner” à l’abri des regards ?

Abracadabra, voilà 12 bars cachés “made in France” à tester urgemment ! 

Paris 

Le Candelaria : Un air de Mexique

  • Adresse : 52 Rue de Saintonge, 75003 Paris
  • Contact : 09.50.84.19.67/ info@candelaria-paris.com
  • Horaires et jours d’ouverture : Tous les jours, de 18h à 02h
  • Réservation obligatoire : Non

Le Lavomatic : Le mini, mini loft pop

  • Adresse : 30 Rue René Boulanger, 75010 Paris
  • Contact : contact@lavomatic.paris
  • Horaires et jours d’ouverture : De 18h à 01h (mardi et mercredi) et de 18h à 02h (du jeudi au samedi)
  • Réservation obligatoire : Non 

Marseille

Le Carry Nation : Get back to prohibition

  • Adresse : Seulement donner par mail (avec le code d’accès) lors de la réservation
  • Contact : 09 50 26 01 66/ info@candelaria-paris.com
  • Horaires et jours d’ouverture : Du mardi au samedi, de 19h à 02h
  • Réservation obligatoire : Oui

Lyon

Le Passage : Façon boudoir intimiste

le passage lyon bar

Photo Page Facebook Bar le Passage

  • Adresse : 8 Rue du Plâtre, 69001 Lyon
  • Contact : 07 87 75 16 79/ info@lepassagelyon.com/ barlepassage@gmail.com
  • Horaires et jours d’ouverture : De 19h à 01h (mardi et mercredi) et de 19h à 3h (du jeudi au samedi)
  • Réservation obligatoire : Non

La Baignoire : Invitation pour “Peaky Blinders”

  • Adresse : 11 Rue des 3 Rois, 69007 Lyon
  • Contact : 06 46 85 82 54/ info@lepassagelyon.com
  • Horaires et jours d’ouverture : Du mardi au dimanche, de 18h à 01h
  • Réservation obligatoire : Non

Bordeaux

Le Symbiose Cocktail Bar : Ce petit quelque chose d’intemporel

  • Adresse : 4 Quai des Chartrons, 33000 Bordeaux
  • Contact : 05 56 23 67 15/contact@symbiose-bordeaux.fr
  • Horaires et jours d’ouverture : Du mardi au samedi, de 19h à 01h
  • Réservation obligatoire : Non, mais conseillée

Toulouse

L’Agence : Retour dans les années folles

l agence bar toulouse

Photo page Facebook L’Agence Toulouse

  • Adresse : 26 Rue du Languedoc, 31000 Toulouse
  • Contact : info@lagencetoulouse.com
  • Horaires et jours d’ouverture : Du mardi au samedi, de 18h à 02h
  • Réservation obligatoire : Non, mais conseillée

Lille

Hanky Panky : So british

  • Adresse : 4 Pl. Louise de Bettignies, 59800 Lille
  • Contact : 03 20 43 22 82/ hello@tigermilkgroup.com
  • Horaires et jours d’ouverture : Du jeudi au samedi, de 19h à 22h30
  • Réservation obligatoire : Non 

Rennes

Le Speakeasy : Le repaire des pirates

speakeasy bar rennes

Photo page Facebook Speakeasy Bar Rennes

  • Adresse : 32 Rue Jean Marie Duhamel, 35000 Rennes
  • Contact : 06 32 64 18 67/ contact@lespeakeasybar.com
  • Horaires d’ouverture : Du jeudi au samedi, de 19h à 01h
  • Réservation obligatoire : Non

Montpellier

L’Apothicaire : Place aux remèdes miracles

  • Adresse : 8 Rue du Pila St Gély, 34000 Montpellier
  • Contact : 06 32 64 18 67/ contact@lespeakeasybar.com
  • Horaires d’ouverture : Du mardi au samedi, de 19h à 01h
  • Réservation obligatoire : Non, mais conseillé

Aix-en-Provence

La Cocina Negra : Dans les profondeurs exotiques

  • Adresse : 25 Rue des Magnans, 13100 Aix-en-Provence
  • Contact : 06 66 65 17 22
  • Horaires d’ouverture : Du mardi au samedi, de 22h à 02h
  • Réservation obligatoire : Non, mais conseillé

Grenoble

La Mercerie : “Motus et bouche cousue !”

mercerie bar grenoble

Photo page Facebook La Mercerie

  • Adresse : Quai Perrière, 38000 Grenoble
  • Contact : 04 56 00 85 41/ contact@lamercerie-bar.fr.
  • Horaires d’ouverture : Du mardi au samedi, de 18h à 01h
  • Réservation obligatoire : Oui

 

Découvrez notre itinéraire complet pour visiter Paris

audioguides

Audioguides

decouvertes

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

decouvertes

Plein d’anecdotes

Visiter Paris

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut