Visite et découverte de Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille

Visiter Marseille, Itinéraire Découverte du Vieux-Marseille

quote haut

Le
par Valérie

decouvertes

Points d’intérêts

audioguides

Audioguides

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Pleins d’anecdotes

Notre Dame de la Garde Marseille

Jonchée en haut de sa colline à 150 m d’altitude, Notre-Dame-de-la-Garde veille sur sa ville et ses habitants depuis le 13 e siècle. Autant vous prévenir tout de suite, ce symbole très cher dans le cœur des Marseillais se mérite ! En effet, pour atteindre l’édifice, mieux vaut avoir de bons mollets et de bonnes chaussures pour grimper des pentes qui peuvent atteindre les 14 % suivant le circuit emprunté, surtout si vous êtes avec des enfants en bas âge. Cependant, si vous souhaitez que les vacances restent des vacances, vous pouvez aussi prendre le bus ou le petit train touristique pour y aller ! Quelle que soit la façon choisie pour atteindre la bonne mère, ce qui est certain, c’est qu’un séjour à Marseille ne peut pas se faire sans visiter Notre-Dame-de-la-Garde !

Tarif/prix, horaires, accès, visites guidées, toutes les infos pratiques sur Notre-Dame-de-la-Garde

Tarif

La visite de Notre-Dame-de-la-Garde est totalement gratuite, si vous souhaitez participer à l’entretien du bâtiment, vous trouverez dans l’édifice, comme dans tout édifice religieux, des troncs dans lesquels vous pouvez glisser un don.

Si vous passez par un guide touristique, la visite en sa compagnie sera bien entendu payante.

Les horaires de Notre-Dame de la Garde

La basilique Notre-Dame de la Garde est ouverte tous les jours de de 7 h à 18 h 15 en basse saison et 19 h 15 en haute-saison.

Comment aller à la basilique Notre-Dame de la Garde ?

Voici comment visiter Notre-Dame de la Garde :

1 – À pied

  • Par le jardin de la colline Puget en partant du Vieux-Port. Une bonne grimpette en perspective, mais avec un arrêt possible à mi-chemin dans le parc.
  • Par le boulevard André Aune en partant du Vieux-Port. Parcours assez sportif.
  • Par Vauban en partant du Vieux-Port, attention la montée d’escaliers est assez raide sur la fin !
  • Par le Roucas blanc en partant du Vieux-Port et en passant par le Quai de Rive Neuve. Cet ancien chemin de pèlerinage à l’avantage de vous faire passer par les quartiers typiques de Marseille.

2 – En bus

La ligne 60 vous amène directement à la basilique.

3 – Le petit train touristique de Marseille

Le petit train touristique au départ du Vieux-Port vous permettra de découvrir lors de son circuit : la corniche, le bord de mer et des lieux mythiques comme les Fort Saint-Jean, le Fort Saint-Nicolas, le Palais du Pharo, l’Abbaye St Victor, une superbe vue sur le Pont de la Fausse Monnaie, le Château Valmer, et enfin, le célèbre Vallon des Auffes.

Au loin, vous apercevrez les îles du Frioul et le Château d’If. Le train dirigera alors vers le Vallon de l’Oriol où vous découvrirez de magnifiques demeures « marseillaises » à flanc de colline.

Départ toutes les 20 mn en haute saison et toutes les 40 minutes en basse saison.

Notre Dame de la Garde Marseille hauteurs

Pourquoi visiter Notre-Dame de la Garde ?

  • C’est l’emblème de Marseille, Marseille sans la bonne mère n’est plus Marseille, elle veille sur la ville et les Marseillais depuis 8 siècles.
  • Des millions de visiteurs sont attirés chaque année par sa beauté, sa prestance, son histoire et, bien entendu, en tant que lieu de culte.
  • Lorsque vous vous trouvez en haut de la colline de la Garde, vous profitez d’un panorama exceptionnel à 360° sur la ville de Marseille. Les amateurs de paysages et de photos auront matière à regarder et des images à rajouter dans leurs albums de souvenirs !
  • Pour son architecture de style néo-roman orné de mosaïques d’inspiration byzantine.
  • Pour la statue de la bonne mère, une magnifique statue dorée de la Vierge Marie de 11.20 m de hauteur et de près d’1 tonne.
  • Comment ne pas admirer le marbre blanc de Carrare, le marbre rouge de Brignoles et les mosaïques de style byzantin qui habillent l’intérieur de la basilique Notre-Dame de la Garde.

Quelle est l’histoire de Notre Dame de la Garde ?

En 1214, un prêtre marseillais dénommé Pierre, fait construire un sanctuaire dédié à la Vierge Marie. Les marins sont très attachés à ce lieu où ils viennent prier lorsqu’ils ont échappé à un naufrage. Les pèlerins étant toujours plus nombreux à venir se recueillir et à demander la protection de la Vierge, une autre chapelle est bâtie au XV e siècle, puis un fort tout autour sous François 1er, afin de les protéger des assauts de l’empereur Charles Quint.

Lors de la révolution, le fort se transforme en prison et le culte est interdit, les révolutionnaires pillent, vendent ou détruisent tous les objets liturgiques, les ex-voto, les tableaux, les croix… Elle ne redeviendra pas un lieu de culte avant 1807.

La basilique Notre-Dame de la Garde telle que vous la connaissez aujourd’hui, prend forme à partir de 1850. Le lieu était de nouveau devenu trop petit pour accueillir tous les croyants, elle était, en outre, devenue un lieu de pèlerinage pour lutter contre le choléra. Monseigneur de Mazenod eut alors pour dessein de construire une Basilique, c’est ainsi que selon les plans de l’architecte Henry-Jacques Espérandieu, sa construction débuta en 1853.

Il a fallu plus de 40 ans pour bâtir cet édifice :

  • Une nef de 32,7 mètres de long et large de 14 mètres,
  • Des chapelles latérales 3,8 mètres sur 5,4 mètres.

La statue de la Vierge Marie trône au point le plus haut de la basilique, son regard, tourné vers la mer, protège la cité phocéenne et ses marins. On ne peut que constater l’attachement des Marseillais à leur bonne mère par le nombre d’ex-voto présent dans la basilique (offrandes sous la forme de plaques, de tableaux, de maquettes…) en remerciement d’une prière exaucée. Malheureusement, beaucoup de ces témoignages du passé ont été saccagés ou vendus par les révolutionnaires. Mais les épidémies, guerres et naufrages post-révolution ont recouvert les murs de ces nouveaux témoignages de remerciement.

Le saviez-vous ?

  • La statue de la vierge fut réalisée par l’entreprise Christofle selon un tout nouveau procédé au XIX e siècle : la galvanoplastie. Les quatre tronçons ont été réalisés à l’aide de moules en latex, le cuivre était déposé sur ces tronçons par électrolyse.
  • Il y a une trentaine d’années environ, il était encore possible de monter jusqu’en haut de la statue par un escalier et de voir Marseille à travers ses yeux. Un privilège que l’on ne peut qu’apercevoir aujourd’hui à travers des photos…
00 plan marseille
decouvertes

Points d’intérêts

audioguides

Audioguides

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Pleins d’anecdotes

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page