Accueil » Visiter Marseille » Top 11 des spécialités culinaires à Marseille

Top 11 des spécialités culinaires à Marseille

Visiter Marseille,

Itinéraire proposé pour cette ville : Découverte du Vieux-Marseille

quote haut
Le ,
par Lolita
meilleures specialites culinaires marseille

La cité phocéenne incarne le parfait exemple d’une ville provençale. Depuis ses rues pavées, les odeurs iodées du Vieux-Port, l’accent virulent des locaux, jusqu’au contenu de votre assiette ! Assurément, visiter une ville passe nécessairement par la gastronomie.

Vos papilles oscilleront entre terre et mer, avec la mythique bouillabaisse et la daube provençale ! D’une adresse à l’autre, d’un stand de rue aux restaurants étoilés… Suivez les saveurs d’anis et de puissants aromates, qui font toute l’identité gustative de Marseille.

Place à l’étonnement et aux découvertes inédites, car, si l’on y retrouve un certain nombre de spécialités originaires de Marseille, c’est l’ensemble des saveurs du Sud qui sont mises à l’honneur !

Entouré.e.s de bons vivants, laissez-vous attirer par l’agitation des cafés typiques et dégustez sans plus attendre nos recommandations de spécialités culinaires.

Que manger à Marseille ? Notre sélection de 11 spécialités marseillaises

Hum… L’huile d’olive extravierge de Provence se glisse dans tous les plats et hors-d’œuvre de Marseille. Outre sa délicieuse texture sirupeuse et ses arômes subtils, l’huile d’olive extravierge provençale est connue pour sa haute teneur en vitamine E et en antioxydants.

On peut dire que pour sublimer vos plats ou vous faire profiter de ses bienfaits, l’or liquide de la cité phocéenne vous veut du bien !

1.La Soupe au Pistou

spécialités Marseille soupe au pistou marseillaise

Au début du XXe siècle, des migrants italiens venus s’installer en Provence emportèrent dans leur valise la soupe au pistou, originaire de la ville de Gênes. Cette soupe estivale est composée de tomates, de pommes de terre, de légumineuse, et bien entendu de Pistou, un mélange d’ail, de parmesan, de basilic, et d’huile d’olive. D’ailleurs, le mot « pistou » est la traduction provençale du pilon, outil servant à broyer les aliments.

2. La Tapenade

spécialités Marseille tapenade

Tartinade emblématique de Marseille, cette purée d’olives noires ou vertes s’est fait une place sur toutes les tables du Sud de la France. Depuis sa création à Marseille en 1880, la tapenade a progressivement conquis le bassin méditerranéen puis les planches apéritives de tout le territoire. La recette originale est simple, élaborée à base d’olives noires ou vertes, d’huile d’olive, d’anchois, de quelques câpres et d’épices.

3. Le Grand aïoli

spécialités Marseille grand aïoli marseille

Il s’agit d’une sauce typiquement provençale ! L’aïoli est un peu la mayonnaise à l’ail de Marseille. Transformée en plat, elle devient le “Grand Aioli”, un plateau composé de légumes “du soleil” bouillis et accompagnés de morue salée et d’œufs durs à tremper dans la sauce. Le tout est servi à température ambiante pour mieux supporter la chaleur de l’été. En version plus consistante, le Grand Aioli s’accommode de produits de la mer comme des petits poulpes, du thon ou des escargots.

4. La Bouillabaisse

spécialités Marseille bouillabaisse

L’authentique bouillon de fruits de mer de Marseille ! Ce plat d’origine modeste faisait autrefois partie du régime quotidien des pêcheurs locaux. Traversant les époques et les classes sociales, on en trouve aujourd’hui dans tous les établissements et à tous les prix. La bouillabaisse de Marseille a davantage la texture d’une soupe onctueuse que d’un bouillon. Dans sa crème orangée, se cachent sagement des crustacés et différents poissons blancs méditerranéens. Ainsi que des légumes, des épices et des herbes de Provence pour donner ce bon goût du Sud. La bouillabaisse est toujours servie bien chaude, avec le poisson séparé du bouillon, du pain de campagne toasté et bien sûr, de la sauce rouille !

5. Les Supions

spécialités Marseille supions Marseille

La bouillabaisse, c’est très bon, mais les supions, c’est encore meilleur ! Les supions sont de délicieux petits calamars qui peuvent être cuisinés frits ou sautés à l’huile d’olive. Qu’ils soient préparés à l’ail, à la provençale (ail, tomate, persil, vin blanc), à l’encre ou en persillade, leur chair ferme et généreuse séduira les papilles de tous les gourmands ! Pour les accompagner, des pâtes à l’encre de calamar ou des pommes sautées feront parfaitement l’affaire ! De quoi mettre l’eau à la bouche.

6. Les Pieds et Paquets

Ce drôle de nom désigne une spécialité de viande mijotée qui se déguste à Marseille et à Sisteron.  Résultat d’une longue préparation, dont la simple étape de cuisson dure 7 heures minimum ! Accrochez-vous à votre chaise, les pieds et paquets sont composés de pieds d’agneau et des tripes farcies de porc salé. Voilà ce que l’on appelle un plat de résistance ! L’assaisonnement se fait après cuisson, à base d’ail, d’oignons et de persillade.

7. Les Navettes de Marseille

spécialités Marseille navettes marseille

Les navettes ne sont pas sans rappeler les “barquettes” aux fruits ou au chocolat de notre enfance. Elles tiennent leur nom de “navis” qui signifie “navire” en latin, et fait écho à leur forme de petites embarcations. Vous en trouverez surtout à la période de la Chandeleur, pour remplacer les crêpes. Traditionnellement, les navettes sont aromatisées à la fleur d’oranger. Vous en trouverez aussi de délicieuses au chocolat, aux épices, à la vanille ou, plus étonnant, à la lavande.

8. Les chichis frégis

spécialités Marseille Chichis Frégis

Le retour de la cuisine de rue, dans le quartier de l’Estaque ! Les chichis frégis sont une pure création ouvrière des années folles. Élaborés grâce à un mélange de farines de blé et de pois chiche, d’eau de fleur d’oranger et d’huile d’olive. Pour former une pâte à beignets croustillante et légère, aux bons ingrédients locaux ! Dégustez-les « minute », au sucre ou avec de la crème fouettée.

9. Le Colombier

Ce gâteau provençal traditionnel est consommé durant la fête de la Pentecôte, célébrant l’effusion du Saint-Esprit le cinquantième jour à partir de Pâques. Cette pâtisserie raffinée et gourmande se compose d’orange confite, d’amandes, et de Kirsch. De forme ovale, elle porte un bandeau de pâte d’amande sur lequel est écrit « qui la colombe aura dans l’année se mariera ». Cette phrase ferait référence à la légende de la fondation de Marseille et au mariage de Protis et Gyptis, colons grecs venus de la cité de Phocée. Que d’histoire dans un seul gâteau !

10. Le Pastis

spécialités Marseille Pastis Marseille

Le Pastis est la boisson incontournable de Marseille ! Malgré ses 40-45°, le pastis ne baisse ni en notoriété, ni en popularité depuis les années 30. Ses saveurs d’anis et d’herbes de Provence méritent toute votre attention lors de la dégustation. Cette dernière se fait généralement tout en douceur, pour apprécier les arômes du pastis et les bienfaits désaltérants de la boisson. Où boire un pastis bien frais ? Dans la plupart des cafés de Marseille, dilué dans une carafe d’eau remplie de glaçons.

11. Le vin marseillais

specialites marseille vin

La Provence est réputée pour ses vins, mais saviez-vous qu’il est possible de déguster du vin produit dans le centre-ville de Marseille ? C’est au cœur du quartier du Panier que se trouve Microcosmos, l’unique chai urbain de la cité phocéenne. Si les raisins proviennent de vignobles situés aux alentours de la ville, la fabrication du vin se fait entièrement dans cette enclave viticole au cœur de Marseille. Blancs, rouges, rosés, il y en a pour tous les goûts et toutes les occasions !

Découvrez notre itinéraire complet pour visiter Marseille

00 plan marseille
audioguides

Audioguides

decouvertes

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

decouvertes

Plein d’anecdotes

Visiter Marseille

En savoir plus sur Marseille et ses alentours

Aucun post trouvé

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut