Accueil » Visiter Marrakech » Les Riads d’exception à Marrakech

Les Riads d’exception à Marrakech

Visiter Marrakech,

Itinéraire proposé pour cette ville : La Porte du Sud

quote haut
Le ,
par Emilie C.

Une bonne odeur de thé à la menthe, une explosion d’épices dans la bouche, des notes de musique orientale, une caresse de lin sur la peau, à chacun son échappatoire pour retrouver le parfum d’aventure de Marrakech.

Opposé à un Sahara silencieux, la Perle du Sud est une oasis de vie qui fait bien du bruit. Derrière ses remparts historiques, ça grouille de visiteurs fascinés, de vendeurs prêts à négocier et d’animaux bruyants plus que chargés. Un souk total ! Mais pas de quoi rendre la destination marocaine moins attachante ou attrayante. Bien au contraire !

Dans toute cette agitation qui la caractérise, Marrakech cache ici et là des endroits secrets où tout n’est que calme et volupté. Une multitude de Riads tout confort prêt à vous faire vivre une nuit enchanteresse. L’invitation est lancée, alors suivez le guide !

Les Riads : Un art de vivre à la marocaine et même plus

1. Avant tout, qu’est-ce qu’un Riad ?

Riche d’une succession de civilisations et de dynasties, l’histoire du Maroc a donné lieu à un incroyable patrimoine. Et tout particulièrement d’ordre bâti. Il y a les mosquées, les remparts, les palais, les tombeaux et, bien entendu, les Riads.

Dans la culture marocaine, ces derniers sont des demeures traditionnelles qui autrefois étaient habitées par les familles de riches marchands et commerçants du pays. Leur première apparition, assez floue, remonterait à l’époque des Saadiens, sous le règne du sultan Ahmed El Mansour. À ceux à qui ça ne dit pas grand-chose, on est à cheval entre le XVIe et le XVIIe siècle sur une frise chronologique.

À l’origine, les Riads étaient essentiellement concentrés dans les Médinas. Soit la partie ancienne des villes impériales arabes comme Rabat, Salé, Fès, Essaouira ou Marrakech pour ce qui est du Maroc. Suite à la croissance urbaine, ces maisons bourgeoises ont fini par pousser en dehors de leur zone de prédilection. Augmentant au passage leur nombre et leur diversité architecturale.

2. Un mot, 3 significations

Dans la langue arabe, le terme « Riad » (ر و ض) a 3 significations : la santé, la nature et les mathématiques. À priori, rien que l’on puisse associer aux bâtisses de charme que nous avons en tête. Enfin… C’est ce que l’on croit! 

La santé 

Elle renvoie à l’idée “d’exercice”, de “promenade” ou tout simplement le fait de “marcher”. Or la caractéristique principale du Riad est de procurer à ses hôtes cette drôle de sensation d’être dehors tout en étant dedans de par ce patio central luxuriant. Une manière de se promener sans avoir besoin de sortir de chez soi.

La nature

Une autre racine du mot qui fait écho à un élément visuel proche d’une prairie ou bien d’un jardin arboré. Et pas n’importe lequel qui plus est. Celui que l’on décrit dans le coran avec ses multiples arbres, ses arbustes fruitiers à portée de main et ses fontaines. D’où cette grande importance accordée à la lumière naturelle et à la végétation dans les cours intérieures des Riads.

Les mathématiques

Dernière signification et pas des moindres! La construction d’un bâtiment implique forcément l’usage des mathématiques. Sans eux, comment pourrions-nous manipuler les espaces, définir la hauteur des murs et utiliser le procédé de symétrie si cher à l’architecture traditionnelle des Riads ?

3. Des joyaux architecturaux uniques

Sur la forme

Emblème phare de l’histoire du Maroc, les Riads ne cessent d’étonner les visiteurs de passage par leur aspect ravissant. Pour en arriver à ce résultat unique, ce n’est pas une, mais bien plusieurs influences architecturales qui ont été réunies avec harmonie. À travers les arcs et les coupoles, c’est tout l’art arabo-andalou qui s’exprime. Du côté des jardins, leur conceptualisation laisserait traduire un héritage à la fois perse et moghol (Inde). Quant à la cour intérieure, la ressemblance avec les atriums romains est plus que tangible.

Prônant le culte de l’intimité, les Riads ont une structure volontairement codifiée. En général, ils sont entièrement orientés vers l’intérieur pour éviter que la chaleur et les bruits ne s’immiscent. Et dans le même registre, les façades extérieures sont d’épais murs aveugles qui ne laissent pas présager l’extraordinaire beauté cachée juste derrière. De plus, rares sont les Riads qui sont pourvus de fenêtres, à proprement parler, donnant sur les ruelles de la Médina.

riad patio vegetation marrakech

Une fois passées les portes et l’entrée en chicane, l’aspect petit palais paradisiaque des Riads se ressent aussitôt. Au rez-de-chaussée, les espaces communs, les salles à manger et les cuisines gravitent autour du patio central ouvert et (le Bhou) de forme carrée ou rectangulaire. Un espace très apprécié dans lequel se tiennent le plus souvent un ou plusieurs bassins d’eau ainsi qu’une profusion de plantations (palmiers, plantes aromatiques, bougainvilliers, orangers, citronniers…). Le tout, de façon très géométrique.

À l’étage, là où se suivent 1, 2 voire 3 galeries de balcons très esthétiques, se logent traditionnellement les espaces privés. En deux mots : les chambres. Habituellement, elles se composent d’un petit salon et d’un renfoncement accueillant le lit et le reste des meubles. Enfin, sur le toit du Riad, la présence d’une terrasse, avec vue panoramique, clos la visite des lieux en beauté !

Sur le fond

L’architecture distinctive des Riads ne serait pas aussi remarquable sans tout ce sens du détail soigné et cette opulence décorative. Venant de l’extérieur, la surprise est totale !

Habiller un Riad, est à juste titre tout un art. Le savoir-faire des artisans locaux est mis en avant dans un balai de matériaux et de couleurs, pour faire de ces habitations marocaines des écrins précieux.

Parmi les principaux éléments de décoration et de construction utilisés dès les premiers Riads, on liste :

  • Le tadelakt : Plâtre à la texture soyeuse recouvrant les murs, les plafonds et les parterres d’une teinte rouge, ocre ou alors orange brûlé.
  • Le zellige : Mosaïque traditionnelle dont les formes et les couleurs tapissent les  fontaines, les murs, les piliers, les couloirs et les escaliers pour un rendu raffiné et solaire.
  • La calligraphie arabe : Dans le tadelakt ou le zellige, se nichent maintes fois des citations du Coran en calligraphie arabe. Une manière de souligner l’importance intellectuelle et divine de l’écriture dans la culture locale.
  • Le stuc : Cousin du tadelakt, cet enduit à la chaux malléable est une technique fonctionnelle et artistique qui a été développée du temps des Romains. Il s’obtient en mélangeant du ciment, du sable, de l’eau et du calcaire.

Plutôt traditionnels ou plutôt modernes, il n’existe pas deux Riads identiques. Cependant, comme de vrais fleurons du pays, ils continuent de transmettre, aux nouvelles générations et aux visiteurs, l’esprit des ancêtres et la culture marocaine.

Hier palais privés, aujourd’hui biens du monde entier

1. Un charme d’antan qui attire

Des débuts compliqués et timides

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’immense intérêt pour les Riads n’a pas été immédiat. Au départ, c’était même tout l’inverse !

Frappée de plein fouet par la pleine expansion des autres grandes villes marocaines, Marrakech se sépare à contrecœur d’une partie de sa population. Et comme à chaque cause sa conséquence, les Riads vont simultanément être abandonnés par leurs propriétaires fortunés. Il faudra attendre l’aube des années 60 et 70 pour que leur destin prenne une autre tournure. Celle d’un engouement insoupçonné.

L’heure de la revanche a sonné

Voyageurs étrangers (d’abord américains puis européens), diplomates, fortunés et célébrités (Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, Bernard-Henri Lévy, Juan Goytisolo…) vont être les principaux acteurs de la renaissance de ces Riads tombés en ruine. Leur souhait d’y séjourner quelques mois dans l’année ou d’y vivre quotidiennement va engendrer une vague de rénovations permettant à ces bijoux architecturaux de retrouver leur ancienne gloire.

Dans les années 1990, le phénomène des Riads s’accentue et le nombre d’habitants de la Médina de Marrakech s’accroit. D’autres profils d’acquéreurs viennent se greffer à ceux existants. En premier, on a les retraités (principalement espagnols et français) qui convoitent de petits Riads pour y recevoir leur famille et y passer leurs beaux jours.

72 riad living marrakech hotel Copie

Photo Page Facebook 72 Riad Living hotel Marrakech

Et en second, on a les nombreux investisseurs. Car oui, comme vous avez certainement déjà pu le voir, les Riads sont une aubaine dans les domaines de l’hôtellerie et de la restauration. En les convertissant en maison d’hôtes, hôtels et restaurants, c’est toute la demande touristique qui est entendue. Au risque parfois de faire de Marrakech, la prochaine cible du tourisme de masse.

Si à l’avenir la ferveur des Riads soulève de nouveaux défis pour les communautés locales, elle a permis de mettre en lumière de nombreux métiers artisanaux en voie de disparition. Mais par-dessus tout, elle a contribué à ce que certaines Médinas soient proclamées patrimoine protégé par l’UNESCO.

2. Un Riad rien qu’à moi !

Vivre au Maroc, et particulièrement à Marrakech, est une option que de plus en plus d’étrangers envisagent. Ils viennent profiter d’un soleil omniprésent, de températures plus que clémentes, d’un niveau de vie intéressant, d’une population accueillante et pourquoi pas d’un Riad sur lequel mettre la main. Un moyen efficace pour s’imprégner des us et coutumes de la destination qui a néanmoins un certain prix.

De manière générale, le financement d’un Riad est relativement onéreux. Au-delà de l’achat, il faut également prévoir la ou les restaurations à faire. Un budget parfois équivalent à la somme d’acquisition. Faute de pouvoir couvrir tous ces frais, ainsi que ceux relatifs à l’entretien de la bâtisse, la majorité des propriétaires de ces anciennes constructions sont donc des étrangers.

Pour un Riad, hors travaux de rénovation, il faut prévoir au minimum une enveloppe de 150000/200000€. Et, le double voire le triple pour un tout flambant neuf. Attention, la localisation et la superficie sont des critères déterminants du prix d’achat.

Une fois acheté, l’exploitation du bien coûte en moyenne entre 300000 et 400000€.

Dormir dans un décor digne des milles et une nuit à Marrakech

Vous pensez avoir fait le plus dur en réservant vos billets d’avion direction Marrakech ? Alors, c’est que vous n’avez pas encore cherché dans quel Riad vous allez paisiblement dormir. Estimées à 700 dans toute la cité, ces maisons traditionnelles marocaines vont vous donner du fil à retordre. Heureusement, leurs styles bien différents vous aideront à faire votre choix.

La preuve en image avec ces 10 adresses en dessous :

1. Riad Tchaïkana

riad tchaikana chambre

Photo Page Facebook Riad Tchaikana

  • Adresse : 25 Derb Lferrane, Marrakech
  • Contact : +212 5243-85150/ info@tchaikana.com
  • Prestation : ***

2. Riad Dar One

raid dar one patio

Photo Page Facebook RIAD DAR ONE Marrakech

  • Adresse : 19 Derb Jamaa El Kabir, Marrakech
  • Contact : +212 625-489943/ booking@riad-dar-one.com
  • Prestation : ***

3. Riad Clémentine

riad clementine terasse

Page Facebook Riad Clémentine

  • Adresse : 38 Derb Sidi Messaoud, Marrakech
  • Contact : +212 5243-82294/ info@riadclementine.com
  • Prestation : ***

4. Riad de Tarabel

riad tarabel marrakech

Page Facebook Riad Tarabel

  • Adresse : Dar El Bacha, 8 Derb Sraghna, Marrakech
  • Contact : +212 5243-91706/ contact@tarabelmarrakech.com
  • Prestation : ****

5. Riad Yasmine

riad yasmine marrakech

Page Facebook Le Riad Yasmine

  • Adresse : 209 Rue Ank Jemel, Marrakesh
  • Contact : +212 5243-77012/ leriadyasmine@gmail.com
  • Prestation : ****

6. 72 Riad Living

riad 72 living patio

Page Facebook 72 Riad Living hotel Marrakech

  • Adresse : Dar El Bacha, 72 Arset Awzel, Marrakech
  • Contact : +212 5243-87629/ 72@riadliving.com
  • Prestation : ****

7. Riad El Fenn

riad el fenn terrasse

Page Facebook El Fenn

  • Adresse : 2 Derb Moulay Abdullah Ben Hussain, Marrakech
  • Contact : +212 5244-41220/ contact@el-fenn.com
  • Prestation : ****

8. Riad Palais Sebban

riad palais sebban marrakech

Page Facebook Riad à Marrakech-Palais Sebban

  • Adresse : 43 Derb Moulay Abdellah Ben Hssein, Marrakech
  • Contact : +212 5244-40226/ contact@palaissebban.com
  • Prestation : *****

9. Riad Dar Kawa

riad dar kawa marrakech

Page Facebook Dar Kawa

  • Adresse : 18 Derb El Ouali, Kaat Benahid, Marrakech
  • Contact : +212 661-344333/ info@darkawa.net
  • Prestation : *****

10. Riad Le Rihani

riad le rihani marrakech

Page Facebook Riad Le Rihani-Marrakech

  • Adresse : 52 Derb El Arsa, Marrakech
  • Contact : +212 661-328668/ info@riad-rihani.com
  • Prestation : *****

Découvrez notre itinéraire complet pour visiter Marrakech

audioguides

Audioguides

decouvertes

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

decouvertes

Plein d’anecdotes

Visiter Marrakech

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut