Accueil » Visiter Bangkok » Petit tour des meilleurs endroits où manger dans le monde !

Petit tour des meilleurs endroits où manger dans le monde !

Visiter Bangkok,

Itinéraire proposé pour cette ville : De la spiritualité et bien plus encore

quote haut
Le ,
par Emilie

On ne va pas se mentir, l’un des attraits principaux du voyage est la découverte culinaire du pays visité !
Si vous allez au Mc Do tous les midis en voyage, cet article n’est pas fait pour vous ! Mais les autres, ceux qui salivent d’avance à l’idée d’arpenter les marchés flottants de Bangkok, de goûter aux centaines de currys de Bombay où d’essayer tous les tacos du Mexique, alors ne cherchez pas plus loin, cette liste est faite pour vous !

En cette fin d’année 2022, vient d’éclater un “scandale gastronomique”. En effet, le site Taste Atlas vient de publier son classement des 95 meilleures cuisines du monde et a  placé la France en 9e position ! Derrière les États-Unis !! Au secours ! Passer derrière l’Italie ou la Grèce passe encore, mais derrière les États-Unis, les Français ont du mal à digérer !
 
Devant le tollé provoqué, le site a dû justifier sa méthodologie et expliquer que la cuisine américaine ne se résumait pas aux hamburgers.
Bref, le monde est rempli de saveurs et de couleurs, d’épices variées et de façon de cuisiner. Les mets que nous préparons en disent long sur nos cultures, nos envies et la géographie de nos régions, alors faisons un petit tour d’horizon de ce que le monde a dans ses fourneaux !

Dis-moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es …

Les 12 destinations de rêve pour un voyage culinaire !

(sans ordre de préférence, on ne s’énerve pas ! Et sans la France puisqu’on y habite et qu’on connait quand même pas mal !)

1.Le Mexique

mexican food

Au Mexique, pas de repas à table qui s’éternisent. On mange debout, dans la rue, à n’importe quelle heure du jour (et de la nuit).
Le plat emblématique est le taco, cette petite tortilla réalisée à partir de farine de maïs ou de blé et farcie de viandes diverses, de poissons ou de fruits de mer, mélangés à des préparations à base d’oignons, de poivrons, de tomates et souvent accompagnés de guacamole et de sauces piquantes.
Mais la gastronomie mexicaine de s’arrête pas là ! Son histoire est ancestrale et remonte aux civilisations précolombiennes, où le maïs était considéré comme sacré. Aujourd’hui, la gastronomie mexicaine est le résultat d’un héritage préhispanique et des cultures européennes, principalement espagnoles, dues à la conquête de l’Empire Aztec au XVIe siècle. Ce mélange détonnant a également été influencé par les cuisines africaines, caraïbéennes, asiatiques, venues avec l’esclavage qui avait lieu dans toute la “Nouvelle Espagne”. Sacré mélange et sacré résultat ! Tellement incroyable qu’il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un voyage au Mexique est la promesse de découvertes gustatives hautes en couleur !
N’hésitez pas à prendre un petit déjeuner fait de “Huevos Rancheros”, à choisir les merveilleux “Chile rellenos” au restaurant du coin, à vous essayer aux “tamales”, à goûter tous les “Mole” au marché de Oaxaca et à faire des dégustations de Téquila et de Mezcal !
Au Mexique, gastronomie rime avec convivialité, alors on n’oublie pas que la vie est une fête et que les meilleurs plats sont ceux que l’on partage !
Buen Provecho !

2.Le Liban

table repas libanais

Au vu du nombre de restaurants libanais que l’on trouve en France, on peut conclure que les Français aiment la cuisine libanaise !
Et comment pourrait-il en être autrement ? Le Liban fait partie de ce que l’on appelle la cuisine levantine, c’est-à-dire, de la région de Levant, inspirée de la cuisine méditerranéenne, grecque, juive et arabe. Avec une telle mixité de saveurs et de savoir-faire, on ne peut qu’être sous le charme !

Ses plats reflètent la légendaire hospitalité libanaise et sont aussi sains que savoureux ! Très équilibrée, elle mélange protéines, vitamines, salades, viandes et de nombreuses graines riches en eau comme le pois chiche.
Les plats les plus connus sont le houmous et le tabouleh que vous connaissez tous, le chawarma de poulet ou de veau, servi à l’assiette ou en sandwich, les falafels, ces boulettes de pois chiche épicées, ou encore la kefta, une brochette de viande hachée qui peut aussi être présentée sous forme de boulettes.
En dessert, on pense évidemment aux Baklawas et à l’osmaliyeh, une douceur à base de vermicelles de pâte fraîche recouverts de miel et accompagnés de fromage frais ou de crème.
Sahten !

3.La Grèce

table pour deux grece

La cuisine grecque possède une réputation qui la précède depuis des millénaires. Le fameux régime méditerranéen qui ferait vivre vieux est même inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO. La gastronomie grecque est comme son pays, un véritable brassage culturel, né de migrations infinies au sein du berceau de la civilisation occidentale.
Les ingrédients typiques de la cuisine grecque ont un goût de soleil et de vacances, l’huile d’olive, la feta, les olives noires, les tomates, le tzatziki etc.
Vous connaissez quasiment tous ces plats, mais faisons un petit tour d’horizon de ce que vous dégusterez lors de votre séjour en Grèce.
On attaque par l’apéro , avec les mezzés, des bouchées à partager, à mi-chemin entre amuse-gueule et tapas. Vous avez, par exemple, les dolmadakias, ces feuilles de vigne farcies, les spanakopitas, petits feuilletés aux épinards et à la feta, et la salade grecque, mariage parfait entre olives noires, oignons rouge, concombre, tomate et feta.
Pour le plat de résistance, on pense à la moussaka bien sûr, mais aussi aux souvlakis, les brochettes de viandes grillées, ou encore au Pita gyros, l’indétrônable sandwich grec que l’on trouve partout !
Si vous êtes plutôt sucré, alors vous allez être servis, l’influence ottomane est très présente en Grèce et vous trouverez de nombreuses douceurs orientales baignées de miel comme les baklavas. Goutez également les Loukoumades, petits beignets qui s’offraient autrefois aux vainqueurs des Jeux Olympiques de la Grèce Antique !
Et pour faire descendre tout ça, une bonne rasade d’Ouzo, l’alcool à l’anis typique du pays !

καλή όρεξη !!

4.La Thaïlande

street food thailande

Aaah, l’Asie du Sud-Est, le paradis pour les amateurs de dépaysement culinaire ! Ici, tout est différent de l’Europe. On ne pense pas les ingrédients de la même façon. On manie plus facilement le sucré-salé, on ne craint pas les épices ni les explosions de saveurs. Un régal pour le palais et une dimension nouvelle pour notre esprit qui ne comprend pas ce qui lui arrive !

Alors, oui, ça pique. Certains diront que le piment cache le goût et prend toute la place, mais le piment, en réalité, est ce goût, impossible à retrouver sans les nombreux ingrédients qui forment les pâtes de curry ou les sauces incroyables qui relèvent vos plats. J’aurais pu vous parler aujourd’hui des fascinantes cuisines vietnamienne, malaisienne, indonésienne, laotienne, cambodgienne ou même chinoise, mais il faut faire un choix et nous allons vous présenter la gastronomie thaïlandaise.
Les ingrédients qui lui donnent ce goût inimitable sont principalement : le gingembre, le galanga, la citronnelle, la coriandre, le basilic rouge, le piment, les cacahuètes, le lait de coco et le soja.
Vous avez certainement déjà goûté un Pad Thaï, l’un des plats les moins chers vendus dans la rue au monde ! Ce sont des nouilles sautées au wok, accompagnées de crevettes ou de poulet et saupoudrées de cacahuètes et d’un filet de citron vert. Autre plat ultra typique et délicieux, le Tom Yum, une soupe aigre-douce pimentée au porc, au poulet ou au poisson composée d’un bouillon, de citron vert, et parfumée à la citronnelle et au galanga. Vous trouverez également des viandes et des poissons grillés comme le Tigre qui pleure, un plat à base de bœuf épicé, ou le poulet sauté au basilic pimenté. Viennent ensuite les fameux currys, qui se déclinent de toutes les couleurs pour des découvertes savoureuses alléchantes ! Les pâtes de curry (vert, rouge, jeune, massaman, panang etc) sont autant de variations de mélanges d’épices et d’ingrédients, qui, mélangés à du lait de coco, offrent une base crémeuse délicieuse pour vos viandes, poissons, légumes ou fruits de mer.

เพลิดเพลินกับอาหารของคุณ !

5.Le Pérou

ceviche peruvien

Le Pérou est une surprise culinaire de taille ! Sa gastronomie fait parler d’elle depuis quelques années déjà et a élevé le Pérou au rang des grandes cuisines du monde.
En 2013, les World Travel Awards l’ont même élu “Meilleure destination culinaire de l’année !” Alors pourquoi ? Que se cache-t-il derrière la gastronomie péruvienne et qu’est-ce qu’on mange quand on redescend du Machu Picchu ?
Il faut déjà comprendre que l’histoire du Pérou est riche en migrations, et le mélange, on l’a vu, est la clé du succès quand on commence à faire la cuisine ! Les Espagnols ont donc apporté avec eux les ingrédients du vieux continent et ont d’ailleurs rapporté… les patates ! Eh oui, merci l’Amérique du Sud, sans eux, adieu les frites !
Arrivent ensuite les Italiens, mais aussi et surtout, les Chinois et les Japonais ! Vous ne l’attendiez pas celle-là, et pourtant, au Pérou on mange super bien dans les Chi-Fa , des restaurants fusion asiatico-péruviens !
Quelques plats à tester d’urgence : Le Ceviche, ce fameux poisson cru, trempé dans du jus de citron pimenté, généralement accompagné de patate douce, de manioc et de gros maïs. L’Aji de Gallina, un plat de poulet crémeux parfumé au piment jaune, servit avec du riz. Le Lomo saltado, un émincé de bœuf aux oignons, influencé par la cuisine chinoise. L’Anticuchos, les brochettes de cœurs de bœuf que l’on trouve partout dans la rue. Le Rocoto relleno, sorte de poivron farci de viande hachée. Ou encore l’Arroz chaufa, ou l’arroz con marizcos, les riz sautés typiquement asiatiques et absolument délicieux !

Buen Provecho !

6.Le Japon

chef japonais

Le Japon fait rêver depuis toujours les amateurs de gastronomie fine. On imagine aisément les mets japonais raffinés et délicats, préparés avec respect et savoir-faire. En effet, au Japon, on ne plaisante pas avec les traditions et la gastronomie est étroitement liée à la philosophie.
Les sushis, makis et sashimis, tout comme les Ramens, font, bien entendu fureur en France, mais la grande gastronomie japonaise ne s’arrête pas là ! La longévité légendaire des Japonais tient évidemment beaucoup de leur cuisine si saine et équilibrée ! La justesse des saveurs est incroyable et les Japonais ont même inspiré la cinquième saveur de base, beaucoup moins connue en français que les 4 autres (salé, sucré, acide et amer), c’est l’umami. Qui se traduirait par savoureux. Mmm, ça a quel goût le “savoureux” ?
Bref, traditionnellement, le menu familial se nomme l’ichijū sansai que vous pouvez traduire par “Une soupe, trois plats”. Le riz, le poisson et les fruits de mer, et le soja sont les éléments clés de ces menus classiques. Mais sachez que le Japon possède une diversité incroyable de plats et une multitude de cuisines locales comme celle d’Okinawa.
En dehors de ces plats du quotidien, il existe trois différents types de cuisine traditionelle héritées des grandes traditions ancestrales : La cuisine yūsoku, hérité de la coure impériale de Heian, la cuisine honzen, celle des Samouraïs, et la cuisine kaseiki, celle des marchands et des artistes à laquelle est lié par exemple, la cérémonie du thé. C’est cette dernière que l’on connait principalement aujourd’hui comme haute gastronomie nippone. 

ボナペティ

7.L’Inde

street food india

L’Inde est une destination phare pour les amoureux des nouvelles saveurs et le paradis des végétariens !
À peine son nom évoqué, vos papilles se mettent à penser au cumin, au curcuma, à la cardamone, au safran, à la muscade, au curry, et sentent la chaleur réconfortante des plats traditionnels indiens que vous mangez au resto du coin. Mais vous imaginez bien que sur un pays de cette taille, les saveurs varient énormément du Nord au Sud ! On ne mange pas la même chose dans les contreforts de l’Himalaya, qu’au bord des plages du sud !
La géographie indienne comporte une telle diversité des sols, des climats et des cultures que sa gastronomie reflète à merveille les mille visages de du pays.
Son influence mondiale est gigantesque et ne date pas d’hier ! En effet, le commerce des épices entre l’Inde et l’Europe a été un élément clé de la grande ère de la découverte dès le XVe siècle. Ces nouvelles saveurs achetées en Inde et commercialisées en Europe ont influencé les cuisines d’Europe, mais aussi du Moyen-Orient, de l’Asie du Sud-Est, de l’Afrique australe et l’Afrique de l’Est, de l’Amérique du Nord, sans oublier les îles (Fidji, Maurice et Caraïbes entre autres).
Au nord, c’est l’occasion de manger de la viande, du poulet tikka masala, des biryanis ou des cuissons façon tandoori dans les fours tandoor en terre cuite et traditionnellement enfouis dans le sol. Au Sud, on est plutôt végétarien, et on se régale de Palak paneer, un plat d’épinards crémeux servis avec du fromage indien et des naans. Ou encore de légumes korma, cuits dans une généreuse crème de coco mélangée à de la tomate, du yaourt et de nombreuses épices. Sans oublier, bien sûr, les dhals de lentilles, les chapatis, les samoussas et les tempuras.

अपने भोजन का आनंद लिजिये

8.L’Italie

epicerie italie

Nul besoin de la présenter, la gastronomie italienne est bien l’une des plus célèbres au monde. Demandez un peu partout, et tout le monde sera capable de vous citer au moins 4 spécialités italiennes ! La pizza arrive d’ailleurs régulièrement en tête des plats préférés des habitants aux quatre coins de la planète !
Héritière de la cuisine de la Rome antique, les ingrédients des plats italiens sont principalement issus du bassin méditerranéen, avec une grande consommation de fruits, légumes, céréales, huile d’olive et herbes aromatique, mêlée à une immense production de fromages, de charcuterie, de vins et de desserts, laissant une liste insensée de 5300 produits traditionnels régionaux.
Une croyance bien ancrée raconte que ce serait Marco Polo qui aurait rapporté les pâtes de Chine au XIIIe siècle. Mais, en réalité les Grecs et les Romains consommaient déjà des pâtes fraîches comme aujourd’hui !

Ce qui, pour le coup, va vraiment révolutionner la cuisine italienne, ce n’est pas le voyage de Marco Polo mais bien celui de Christophe Colomb ! Les produits ramenés d’Amérique, notamment la pomme de terre, la tomate ou encore le café et le chocolat, sont autant d’ingrédients indissociables de la gastronomie italienne actuelle ! Imaginez une pizza sans sauce tomate, l’Italie sans ses expressos ou essayez de faire des gnocchis sans pomme de terre… Impossible…
La liste des spécialités est longue, et un petit road trip italien s’impose si vous voulez découvrir les merveilles de chaque région !

Buon appetito !

9.L’Espagne

bar tapas espagne

Lorsque l’on part en vacances en Espagne, on sait qu’on va se faire plaisir. Qu’on va passer des heures attablés aux terrasses des bars et des cafés, à partager des tapas délicieuses à côté d’une sangria bien fraîche ou d’une caña glacée.
L’Espagne met sa gastronomie au service des plaisirs partagés. C’est une cuisine généreuse,  joyeuse et populaire, issue d’une culture métissée par les différents peuples qui l’ont habité (Phéniciens, Grecs, Romains, Maures…), ainsi que par les conquêtes de la couronne espagnole (Amérique Latine, Asie ou Afrique).
Son importante diversité climatique et culturelle laisse également des traces dans sa cuisine qui varie énormément d’une région à une autre.
Comme en France ou en Italie, connaitre les spécialités espagnoles demande de se déplacer un peu partout dans le pays !
Vous trouverez des tapas, des paellas, des croquetas, de la Pata Negra et du Gaspacho partout, mais les plats traditionnels ruraux seront très différents si vous êtes en bord de mer ou dans un village de la Sierra Nevada (je ne vous apprends rien).
La cuisine espagnole puise également une grande partie de son inspiration dans ses racines religieuses. De nombreux mets typiques sont en effet confectionnés pour des fêtes catholiques particulières comme la Semana Santa.
L’Espagne est le premier producteur d’huile d’olive et possède également une belle production viticole. En superficie, le vignoble espagnol est même le plus grand du monde !
En tout cas, si vous cherchez un pays où faire une petite virée gustative, l’Espagne ne peut qu’être au sommet de votre liste !

Buen Provecho !

10.Le Maroc

the patisseries maroc

Direction le Maghreb avec la merveilleuse gastronomie marocaine, classée deuxième cuisine au monde en 2015 par le site britannique Worldsim !
Lorsque vous dégustez un plat au Maroc, c’est toute l’histoire du pays que vous trouvez dans votre assiette. Le Tajine vient des Berbères, qui ont également apporté avec eux les dattes, les céréales, les amandes. Les Arabes sont venus avec des épices, des fruits secs et des noix. Les Maures ont rajouté les olives, l’huile et les agrumes, les Juifs ont partagé leurs techniques de conservation comme les saumures, et les Britanniques, vous l’avez deviné, ont importé leur amour du thé.
Les épices font partie intégrante de la gastronomie marocaine. Le safran, le clou de girofle, le cumin, le paprika, le poivre, le curcuma, l’aneth, etc. L’épice appelée “ras-el-hanout”, que vous connaissez tous et qui signifie littéralement “tête de boutique” est en réalité un mélange de 20 à 40 épices différentes, à la discrétion du propriétaire de ladite boutique.
Au Maroc, ce sont les femmes qui sont aux fourneaux. Ne cherchez pas de recette précise, les traditions se passent de mère en fille et les mesures se font à l’œil.
Les plats que vous pourrez découvrir lors de votre voyage au Maroc sont savoureux et se dégustent sous le signe du partage. Ils mêlent avec aisance le sucré et le salé, les noix et les légumineuses, les fruits secs et les viandes ou les poissons.
Que vous choisissiez un Tajine, un Couscous, une Pastilla, un Rfissa ou un Zalook, vous ne serez pas déçu !
Et je ne vous parle même pas des délices sucrés ! Le Seffa, les Cornes de Gazelle, les Chebakias, les Makrouts etc. etc. etc…

شهية طيبة

11.La Norvège

crabe royal norvege

Amis des grands espaces et de la nature sauvage, la Norvège est faite pour vous ! Et sa gastronomie est à l’image de ses paysages : brute, belle et sans artifices.
Pays de pêcheurs et d’hommes et de femmes habitués aux conditions extrêmes des pays nordiques, la Norvège dévoile une cuisine à la fois rustique et moderne.
Ses côtes déchiquetées par les Fjords lui offrent l’un des plus grands littoraux du monde et une fantastique réserve de produits frais et sains.
Mais le pays est également aux mains de chefs norvégiens inventifs et ingénieux. Le pays détient d’ailleurs le plus grand nombre de médaillé au Bocuse d’or, l’un des plus prestigieux concours de cuisine au monde (que les Lyonnais connaissent bien) !
Vous vous en doutez, ici, le saumon est roi, il se décline à toutes les sauces, ou plutôt à toutes les cuissons : cuit, cru, en gravlax, fumé, laqué ou mariné.
 Les Norvégiens raffolent des produits de la mer! Ils consomment beaucoup de hareng, de rakfisk (la truite), de tørrfisk (la morue séchée), mais aussi de fruits de mer et de cet incroyable crabe royal, géant des mers du Nord.
Côté viande, on est pas mal non plus ! La viande d’élan, de renne, et de cerf est également très présente dans les plats traditionnels norvégiens ainsi que dans la confection des saucisses (sachez qu’ils sont de grands consommateurs de hot dog !). Vous trouverez également des plats à base de moutons ou d’agneau et beaucoup de viandes séchées.
Et pour finir, n’oubliez pas de goûter à leurs produits laitiers, connus pour être d’une qualité imbattable ! Ne ratez pas l’étrange fromage brun caramélisé norvégien (le geitost) !
Côté sucré, on n’oublie pas de mentionner sa belle boulangerie, ses gâteaux de Noël typiques et la fascination des Norvégiens pour les gaufres. Oui, les gaufres. Une véritable institution en Norvège !! 

Nyt maten din !

12.La Pologne

zapiekanka pologne

Moins connue que les autres cuisines stars de la liste, la gastronomie polonaise n’est pourtant pas en reste ! Des soupes ultras réconfortantes, des saucisses parfumées, du chou fermenté, des poissons fumés, des galettes de pomme de terre… Vous l’avez compris, en Pologne on parle d’une cuisine qui tient au corps et qui réchauffe le cœur !
Lors d’une visite à Varsovie, à Cracovie ou ailleurs, n’hésitez pas à vous laisser tenter par les spécialités vendues dans la rue, comme le Zapiekanka, une demie baguette gratinée au fromage et recouverte de crème aux champignons, ou l’Obwarzanek, un pain se rapprochant du bagel, à déguster nature, au pavot ou au sésame.
Sans oublier bien sûr, la spécialité la plus appréciée, les pierogis, sorte de gros raviolis vapeur fourrés le plus souvent de chou et de champignons et se déclinant à l’infini !
Vous en trouverez même des sucrés, recouverts de chocolat !

Apetyt !

Conclusion

Le monde est grand, et sa découverte est immense !
La terre nous a donné une multitude de saveurs, et d’ingrédients, nés au sommet d’une montagne, sur les plaines fertiles d’un volcan ou au beau milieu d’un désert aride.
L’homme, au fil des siècles, à cultivé ces terres, apprivoisé ces ingrédients et inventé des mets succulents qui sont autant de témoignages du passé que de culture et de traditions.
Les hommes ont ensuite fini par se mélanger et les saveurs ont voyagé, ont évolué et continuent à le faire chaque jour.
Cuisiner est ce qui nous différencie de l’animal. Nous sommes la seule espèce à préparer et à améliorer notre alimentation. Alors, partez explorer ce qui nous rend humains, aux quatre coins du monde ! Goûtez à tout, mélangez-vous, voyez ce que mange votre voisin, soyez curieux de ses coutumes et de ses traditions, vous en reviendrez heureux et rassasié, des souvenirs pleins les yeux et des recettes plein la tête !

Découvrez notre itinéraire complet pour visiter Bangkok

audioguides

Audioguides

decouvertes

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

decouvertes

Plein d’anecdotes

Visiter Bangkok

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut