Visiter le pont d’Avignon

Visiter Avignon, Itinéraire On y danse, on y danse !

quote haut

Le
par Valérie

decouvertes

Points d’intérêts

audioguides

Audioguides

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Pleins d’anecdotes

le pont d avignon

Ce pont, qui a fait chanter tous les enfants de France et de Navarre avec sa célèbre comptine, a une histoire bien particulière. Victime des caprices du Rhône et des hommes qui n’ont eu de cesse de se faire la guerre, le pont d’Avignon est riche d’histoire, d’anecdotes et de légendes que vous pourrez découvrir lors de votre séjour en Avignon. Car, oui, dans le sud, on ne dit pas : à Avignon (ce n’est pas beau), mais : en Avignon. Voilà pour une première anecdote. Pour en découvrir pleins d’autres, n’hésitez pas à emprunter nos circuits spécialement conçus pour ne rien rater de la belle ville d’Avignon et de son fameux pont.

Comment visiter le pont d’Avignon ou pont Saint-Bénezet ?

Vous pourrez admirer le pont d’Avignon de jour comme de nuit, car il est visible de loin. De magnifiques photos peuvent être réalisées depuis Avignon Intra-muros, ou l’île de la Barthelasse. Le pont d’Avignon n’a que des bons profils ! Le soir, le pont s’illumine, et l’avantage, si vous êtes amateur de photos, c’est qu’il n’y aura plus personnes dessus.

Il est bien entendu possible de fouler le sol pavé du pont d’Avignon moyennant l’achat d’un ticket, l’histoire du pont vous sera contée par les audioguides, l’exposition, les films… Vous bénéficierez, en outre, d’une vue époustouflante sur le Rhône et les remparts de la cité.

Découvrez le pont d’Avignon en entier, comme il était à l’origine

Lors de votre visite, des films, une exposition et des tablettes tactiles vous permettront de découvrir le pont d’Avignon tel qu’il était à sa construction. Une véritable prouesse technique qui représentait pour les ouvriers de l’époque un chantier sans fin, afin de garder les 2 rives du Rhône reliées. Des équipes de chercheurs sous l’égide du Grand Avignon et du CNRS ont mis au point des dispositifs muséographiques permettant de reconstituer le pont en 3D respectant les paysages des différentes époques. Un travail de longue haleine qui vaut vraiment le coup d’œil ! Cette expérience unique se fait selon 3 dispositifs :

  • L’espace muséographique « Le Pont retrouvé » avec des films et une exposition qui vous présenteront les énigmes du Pont d’Avignon Saint Bénezet.
  • Des tablettes tactiles mises à la disposition des visiteurs vous révéleront l’histoire tumultueuse de ce pont mythique à l’aide de films, d’images, de quizz très ludiques !
  • Découverte des légendes du pont d’Avignon à travers une exposition à suivre avec un audioguide.

Infos pratiques : horaires, accès, mode de paiements et tarifs du Pont d’Avignon

Le pont d’Avignon est ouvert toute l’année, 7 jours sur 7.

1 – Les horaires des visites :

  • Du 1er janvier au 8 avril : 10 h 00 à 17 h 00
  • Du 9 avril au 6 novembre : 10 h 00 à 18 h 00
  • Du 7 novembre au 31 décembre : 10 h 00 à 17 h 00.

2 – Les prix

  • Plein tarif : 5 €
  • Tarif réduit : 4 €.
  • Gratuit pour les moins de 8 ans.
  • Enfants entre 8 et 17 ans + étudiants : 4 €

3 – Modes de paiements

  • Chèque Vacances,
  • Espèces,
  • Chèque,
  • American Express,
  • Carte bancaire/crédit

4 – Équipements

Ascenseur, Toilettes, Parking, et Parking à proximité.

Le site du pont est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Un commentaire spécifique audioguidé est à disposition pour les personnes malvoyantes.

Où se garer pour visiter le pont d’Avignon ?

1 – Parking gratuit

Vous n’en trouverez pas intra-muros, ou très rarement, car les habitants les connaissent bien et privilégient ce mode de stationnement.

Les parkings-relais

Situés à Piot et aux Italiens, vous trouverez à cet emplacement 2 500 places gratuites. Une navette gratuite vous emmène au centre-ville toutes les 5 à 10 minutes de 7 h à minuit depuis les Italiens, et de 7 h à 20 h 30 depuis les Piot.

Si vous préférez marcher, il vous faudra 5 minutes depuis les Piot et 15 minutes depuis les Italiens pour rejoindre le centre-ville.

Autre parking gratuit

Le parking de l’épi est 10 minutes du centre-ville à pied, aucune navette ne desserre ce parking.

2 – Parking payant

Le parking palais des papes

Un parking sous-terrain sécurisé ouvert toute l’année. C’est le parking le plus proche du pont d’Avignon.

Tarif : 0,20 € à 0,50€/15min de 8 h à 20 hors juillet et 0,10 € à 0,60€/15min en juillet.

Comment s’est cassé le pont d’Avignon ?

Les fortes crues du Rhône de 1603 ont eu raison d’une première arche, puis 3 autres se sont effondrées 2 ans plus tard pour la même raison. Des réparations ont débuté en 1628, mais l’épidémie de peste qui sévissait alors dans le pays feront que le pont ne sera de nouveau viable qu’en 1633. Il ne faudra que 2 mois au Rhône pour détruire à nouveaux 2 arches, mais la ville ne pouvait plus prendre en charge les multiples réparations et l’entretien du pont d’Avignon. Il est donc resté tel que vous le voyez aujourd’hui.

L’histoire du Pont d’Avignon

Si l’on en croit la légende, c’est un jeune berger du vivarais du nom de Bénezet qui aurait reçu l’ordre céleste de construire un pont en Avignon.

En réalité, si le vrai nom du pont d’Avignon est le pont Bénezet le jeune berger, sa construction, qui s’est réalisée sur plusieurs siècles, débute en 1177. Une construction compliquée, sur un lit de galet, qui s’est transformée en un chantier permanent. Il mesurait alors 900 mètres pour 4 m de large et comptait 22 arches. Son rôle était primordial, il permettait de contrôler le trafic fluvial, de relier Villeneuve à la ville d’Avignon (les traversées en barque étant très souvent périlleuses), puis il devint indispensable à la cour pontificale lorsqu’elle s’installa dans le palais des Papes. Mais les changements climatiques du XV e siècle et après, ont modifié l’hydrologie du Rhône, il devint plus puissant et plus ravageur, les fortes crues se sont accumulées au fil des siècles. Malgré la volonté et le courage des Avignonnais, le projet dû être abandonné faute de moyen au XVII e siècle. Louis XIV fut l’un des derniers à passer sur le pont d’Avignon, et malgré son attachement à cet édifice dont il souhaitait devenir propriétaire, il refusa de payer pour sa reconstruction tout comme ceux qui suivirent par la suite.

decouvertes

Points d’intérêts

audioguides

Audioguides

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Pleins d’anecdotes

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Retour haut de page