Accueil » Les 9 plus beaux villages à découvrir dans les Cévennes

Les 9 plus beaux villages à découvrir dans les Cévennes

quote haut
Le ,
par Valérie
villages Cevennes Navaway

Les Cévennes sont une région montagneuse située dans le sud de la France, qui offre des paysages variés et préservés, ainsi qu’un riche patrimoine culturel et historique. Parmi les nombreux attraits de cette région, il y a les villages, qui témoignent de la vie et des traditions des habitants au fil des siècles. Voici une sélection de neuf villages à découvrir dans les Cévennes, chacun ayant son charme et sa particularité.

1. Vézénobres, un village perché sur un promontoire

Vézénobres est un village médiéval qui domine la vallée du Gardon, offrant une vue panoramique sur les environs. Il est classé parmi les Plus Beaux Villages de France et les Villages de Caractère du Gard. Il possède un patrimoine architectural remarquable, avec des maisons romanes, des ruelles pavées, des portes fortifiées et des vestiges du château des Girard. Vézénobres est aussi connu pour sa production de figues sèches, qui fait l’objet d’un verger-conservatoire et d’un musée dédié à ce fruit.

2. Sauve, un village au bord du Vidourle

Sauve est un village fortifié qui s’étend le long du fleuve Vidourle, au pied du massif du Coutach. Il est labellisé Village de Caractère et Ville et Métiers d’Art, car il accueille de nombreux artistes et artisans qui s’inspirent de la nature environnante. Sauve présente un patrimoine diversifié, avec des vestiges des remparts médiévaux, des hôtels particuliers de la Renaissance, des fontaines et des ponts. Il est également célèbre pour la Mer des Rochers, un chaos calcaire qui surplombe le village et offre des formations rocheuses étonnantes.

3. Mialet, un village au cœur de l’histoire protestante

Mialet est un village situé dans la haute vallée du Gardon, au sein du Parc national des Cévennes. Il est marqué par l’histoire du protestantisme, qui a donné lieu à des persécutions et à des révoltes au XVIIe et XVIIIe siècles. Mialet abrite le Mas Soubeyran, le lieu de naissance du chef camisard Pierre Laporte, dit Rolland, qui est aujourd’hui transformé en Musée du Désert, retraçant l’histoire des protestants cévenols. Mialet possède aussi un patrimoine naturel remarquable, avec la grotte de Trabuc, la plus grande grotte des Cévennes, qui renferme des milliers de stalactites bleues.

4. Saint Martial, un village au pied du mont Aigoual

Saint Martial est un village perché à 800 mètres d’altitude, au pied du mont Aigoual, le point culminant des Cévennes. Il offre un panorama exceptionnel sur les vallées environnantes et sur les sommets lointains. Il est doté d’un patrimoine religieux remarquable, avec son église romane du XIIe siècle, ornée d’une fresque du XVIIe siècle, et sa chapelle Saint-Pierre, qui abrite une statue de saint Martial, le premier évêque de Limoges. Saint Martial est aussi un village vivant, qui organise chaque année une fête votive et une foire aux produits du terroir.

5. Barjac, une cité Renaissance au carrefour des gorges

Barjac est une cité Renaissance située entre les gorges de l’Ardèche et les gorges de la Cèze, au carrefour des Cévennes et de la Provence. Elle possède un riche patrimoine architectural, avec son château du XVIIe siècle, sa tour des Banne du XVIe siècle, ses hôtels particuliers, ses portes et ses fontaines. Barjac est aussi une ville dynamique, qui accueille deux foires internationales à la brocante et aux antiquités, à Pâques et au 15 août, ainsi qu’un festival de cinéma engagé, Chansons de Parole, en juillet.

6. Dourbies, un village au cœur des Cévennes

Dourbies est un village de montagne situé dans le massif de l’Aigoual, à la limite des Cévennes et du Larzac. Il tire son nom de la rivière qui le traverse, la Dourbie, qui offre des paysages variés et préservés, entre gorges, cascades et prairies. Dourbies est un village de caractère, qui conserve des maisons anciennes, une église romane et une chapelle du XIIe siècle. Il est également un village de traditions, qui célèbre chaque année la fête de la transhumance, le dernier dimanche de mai.

7. Aigremont, un village en double circulade

Aigremont est un village situé sur les contreforts des Cévennes, qui présente la particularité d’être organisé en double circulade, c’est-à-dire en deux cercles concentriques de maisons autour d’un centre. Ce type d’urbanisme témoigne de l’origine médiévale du village, qui était alors fortifié et protégé par un château. Aigremont possède un patrimoine historique et culturel intéressant, avec son église du XIIe siècle, son lavoir du XIXe siècle, son musée de la soie et son festival de théâtre, qui a lieu tous les étés.

8. Aujac et ses 17 hameaux

Aujac est un village composé de 17 hameaux, qui s’éparpillent sur les pentes du massif du Bougès, dans les Cévennes. Il offre un cadre naturel exceptionnel, avec des forêts de châtaigniers, des ruisseaux et des sources, des dolmens et des rochers aux formes étranges. Aujac est un village chargé d’histoire, qui a connu les guerres de religion, la révolte des camisards et la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Il possède un patrimoine architectural remarquable, avec son château du XIIe siècle, son église du XVIIe siècle et sa tour de l’horloge du XVIIIe siècle.

9. Corconne, un village médiéval

Corconne est un village médiéval situé au pied des falaises du massif de Coutach, qui dominent la vallée du Gardon. Il conserve des vestiges de son passé, avec des maisons anciennes, des tours, des portes et des remparts. Corconne est aussi connu pour son site géologique très particulier, le Pont du Hasard, qui est une arche naturelle reliant les deux falaises en fin de gorge. Corconne est un village vivant, qui organise chaque année une fête votive, une foire aux vins et aux produits du terroir, et un marché de Noël.

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

5/5 - (4 votes)
Retour en haut