Accueil » Visiter Séoul » Tapgol Park

Tapgol Park

Visiter Séoul,

Itinéraire Le Pays du matin calme

guillemet haut
Le ,
par Romane
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voici dans le Tapgol Park, petit espace vert situé au cœur du centre-ville séoulien. Mais avant de devenir ce parc en 1897, il constituait l’emplacement d’un temple bouddhiste du XVe siècle : c’est d’ailleurs pourquoi on retrouve encore aujourd’hui plusieurs éléments dans le parc qui appartenaient autrefois au temple, notamment le Monument de Wongaksa qui date de 1471. Mais outre ses vestiges qui retracent l’histoire de la ville, c’est aussi un lieu symbolique pour les Coréens. C’est ici, dans le pavillon situé au centre du parc, qu’a été lu publiquement la proclamation d’indépendance de la Corée qui a déclenché en 1919, les manifestations du 1er mars, pendant lesquelles de nombreux Coréens ont été tués par les Japonais, qui occupaient la Corée et ne souhaitaient pas lui accorder sa liberté. Construit en 1902, le pavillon représente donc un vrai monument historique et emblématique de l’histoire coréenne. Derrière lui se trouve l’un des plus beaux exemples de pagodes en pierre issus de la dynastie Joseon, à tel point qu’il est enregistré comme étant le deuxième trésor national de Corée, après la Grande porte du Sud qui se trouve plus bas dans la ville, à quelques mètres de la gare de Séoul. Du haut de ses 10 étages et de ses 12 mètres, cette pagode est historique. Premier parc moderne de Séoul, et avec tous ces vestiges, le Tapgol Park est sans aucun doute un lieu à ne pas manquer dans la visite de la capitale coréenne !

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Séoul

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut